La SNCF tarde toujours à entretenir ses rails

Par Géraldine Marcon et Pierre Emparan, France Bleu Orléans samedi 19 avril 2014 à 6:00

Rails train SNCF

Moins d’un après le drame de Brétigny-sur-Orge, la SNCF à nouveau pointée du doigt pour le mauvais état de ses rails. Un ancien cheminot s’alarme après la découverte d’une fissure sur un aiguillage au nord d’Orléans, apparue fin mars, elle n’a toujours pas été réparée.

Une constatation inquiétante a été faite sur la ligne SNCF qui relie Paris à Orléans . En effet, une fissure est apparue à la fin du mois de mars au niveau d'un aiguillage au nord d'Orléans , à Cercottes. Un défaut qui n’a toujours pas été réparé et qui ne devrait pas l’être avant le mois d’octobre .

Pourtant plus d'une centaine de train passent chaque jour sur cette ligne entre Orléans et Paris. C’est sur cette même ligne que le train Paris-Limoges avait déraillé le 12 juillet 2013 en gare de Brétigny-sur-Orge . Cette catastrophe ferroviaire avait fait sept morts. A l’origine du déraillement, la défaillance d’une éclisse, une pièce métallique servant à raccorder les rails.

Dans le Loiret, un ancien cheminot, Patrick Lamiable, militant Lutte ouvrière et Sud rail retraité, s'étonne que la SNCF n'envisage pas de changer l'aiguillage avant le mois d’octobre. De son côté, la direction de la SNCF assure être particulièrement vigilante depuis l'accident de Brétigny, mais n'a pas été en mesure de nous répondre sur le cas de la fissure à Cercottes.

FISSURE AIGUILLAGE