La Zone de Sécurité Prioritaire du Nord Isère officiellement installée

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère mardi 25 février 2014 à 20:41

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Maxppp

Si les renforts de gendarmerie sont déjà en place depuis plusieurs semaines, c'est ce mardi 25 février qu'a eu lieu l'installation officielle de la deuxième Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) de l'Isère. Après Grenoble, les communes de l'Isle-d'Abeau, Villefontaine, la Verpillère et une partie de Saint-Quentin-Fallavier sont des ZSP.

La deuxième Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) du département a été officiellement installée ce mardi 25 février, lors d'une réunion en mairie de l'Isle-d'Abeau, en Isère.

Cette ZSP -la deuxième après celle de Grenoble- couvre les territoires des communes de l'Isle-d'Abeau, Villefontaine, la Verpillère et le quartier des moines à Saint-Quentin-Fallavier . Le but est de lutter contre différentes formes de délinquance : les incivilités, les vols et surtout les trafics de stupéfiants.

A la clé, côté gendarmerie, dix-neuf hommes et femmes en plus (dont quatorze gendarmes mobiles) ainsi que 30.000 euros pour faire appel à des réservistes. Les premiers résultats sont encourageants. Plus de détails, avec le colonel Jean-Valéry Letterman, patron des gendarmes de l'Isère.

ZSP Isle d'Abeau : colonel Letterman

"La ZSP, ce n'est pas que des gendarmes en plus" , selon le préfet

La préfecture a également annoncé que des fonds allaient être débloqués pour l'installation de vidéo-surveillance et des actions communales. Richard Samuel, préfet de l'Isère, a tenu à rappeller qu'une ZSP "ce n'était pas que des Gendarmes en plus" . Des actions de prévention sont prévues. Lors de cette réunion, la trentaine de partenaires de cette ZSP était conviée : Pôle Emploi, des bailleurs sociaux, l'Éducation nationale, la Mission locale...

Si le maire de Villefontaine se qualifie de "sceptique à convaincre" , ceux de la Verpillère et l'Isle-d'Abeau sont satisfaits. Le maire de Saint-Quentin-Fallavier, lui, regrette que seul un quartier de sa commune soit couvert par cette ZSP et pas la plateforme logistique, dont les entrepôts sont regulièrement victimes de vols.

Le cas berjallien

Concernant Bourgoin-Jallieu, qui est tout à côté, le maire comme les policiers ont dit par le passé regretter que leur ville ne soit pas intégrée à cette ZSP. Les policiers redoutant un déplacement de la délinquance. Voici la réponse du préfet Richard Samuel sur le découpage qui a été arrêté.

ZSP Isle d'Abeau : le préfet

Selon les données dévoilées ce mardi, à Bourgoin-Jallieu, en ce début d'année, la délinquance est donc en baisse . Une baisse légère après une année 2013 avec des chiffres plutôt hauts, nuance-t-on du côté du commissariat.

Par ailleurs, le préfet a confirmé que lui et le maire de Bourgoin-Jallieu avaient travaillé en étroite collaboration sur le dossier du commissariat. Un bâtiment très vétuste et pas adapté. Voilà des années que l'on parle d'un nouveau bâtiment.