Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Largentière : le maire condamné, et dépité

vendredi 16 août 2013 à 11:01 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

9 ans après un dramatique accident lors d'un feu d'artifice, le maire de Largentière est définitivement condamné par la Cour de Cassation pour manquement à une obligation de sécurité. Une décision de justice qui le révolte.

Alors que les fêtes de villages se multiplient l'été, la question de la responsabilité des maires revient sur le tapis. 9 ans après un feu d'artifice qui avait mal tourné, le maire de Largentière est définitivement condamné par la Cour de Cassation. Jean-Roger Durand écope de 3 mois de prison avec sursis et 5270 euros d'amende. Lors du feu d'artifice du 14 juillet 2004, un enfant avait été grièvement blessé à l'oeil. Jean-Roger Durand a toujours déploré cet accident, mais il n'accepte pas cette condamnation.

Jean-Roger Durand ne comprend pas la Cour de Cassation.

Jean-Roger Durand est condamné en tant que maire, et responsable de la securité sur sa commune, alors que c'est une société extérieure qui avait preparé le feu d'artifice.

Selon Jean-Roger Durand, maire de Largentière, la justice marche sur la tête.

Jean-Roger Durand, n'a "plus envie d'être maire " pour l'instant.