Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le BTP en Franche-Comté commence à sortir la tête de l'eau avec la hausse de la croissance

mercredi 14 août 2013 à 14:08 France Bleu

Après plusieurs mois difficiles, les professionnels du BTP retrouvent leur carnet de commande à la hausse.

Grue de chantier
Grue de chantier © Creative commons - KoS

Après deux trimestres consécutifs de récession, le PIB français a augmenté de 0,5 % au 2e trimestre 2013. Des chiffres au-dessus des prévisions.Mais des chiffres à relativiser. Dans le secteur du BTP notamment, on sort de plusieurs mois très difficiles.En Franche-Comté, le secteur a vu son chiffre d'affaire chuter de 5,3 % en 2012, et le début de l'année semblait reparti sur les mêmes bases.Alors si la reprise semble s'amorcer en France, dans le domaine du BTP, on est un peu plus dubitatif.Certes, le deuxième trimestre 2013 permet aux entreprises du bâtiment de respirer en Franche-Comté.En 2012, le secteur a vu son chiffre d'affaires chuter de 63 millions d'euros dans la région, une tendance qui semblait se poursuivre depuis le début de l'année 2013. Les trois derniers mois un peu plus positifs sont donc à relativiser.Par ailleurs, dans le secteur des travaux publics, on reste aussi très prudent. Oui les commandes sont là depuis trois mois, mais l'échéance des élections municipales n'y est pas pour rien.Les bons chiffres du PIB ne redonnent donc pas vraiment le sourire aux professionnels du BTP.A la fédération régionale du bâtiment, on prévoit même la suppression de 7 à 800 postes d'ici à la fin de l'année 2013.

 

BTP Croissance - ENRO