Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CHU de Caen va mieux

Au premier regard c'est exceptionnel : le CHU annonce un bénéfice de 10 millions d'euros en 2012. Mais il s'agit d'un résultat en trompe-l'oeil. Puisque l'Etat a joué les pompiers de services l'automne dernier, en débloquant une aide exceptionnelle de 23 millions d'euros. Et ce gros coup de pouce a été intégré au bilan final dans la colonne des recettes.

CHU de Caen
CHU de Caen © Maxppp

En 2012, le CHU a réussi à contenir ses dépenses à 476 millions d'euros. Pour y parvenir il s'est lancé dans des économies drastiques. En obtenant notament une réduction significative de ses dépenses pharmaceutiques. Côté recette, le CHU a augmenté de 2 % les hospitalisations et de 4 % les activités ambulatoires. Avec une priorité : mieux travailler avec les autres hopitaux de la région. Parce que le CHU est trop longtemps resté replier sur lui-même depuis 20 ans. Cette double-politique de réduction des coûts et d'augmentation des recettes va se poursuivre en 2013 mais sans toucher aux effectifs affirment les dirigeants. Ces efforts ne seront toutefois pas suffisament pour atteindre un équilibre financier. Le CHU va donc solliciter une nouvelle aide exceptionnelle de l'Etat. Dont le montant reste à fixer. Une aide indispensable dans l'attente d'une reconstruction de l'hopital caennais, actuellement considéré comme le batiment le plus amiantés d'Europe. Ce qui se traduit au bas mot par une perte de 6 millions d'euros par an. Dans le meilleur des cas, l'hopital ne sera pas reconstruit avant une 10zaine d'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess