Le coeur des arènes de Dax : notre série spéciale centenaire

Par Christophe Van Veen, France Bleu Gascogne mercredi 7 août 2013 à 18:26

Les arènes de Dax
Les arènes de Dax © Maxppp

Les arènes de Dax fêtent leurs 100 ans ! A cette occasion, France Bleu Gascogne consacre une série de reportages, de portraits à ce lieu mythique de l'histoire taurine. Ecoutez battre le coeur des arènes de Dax avec Régine, Baptiste, Louis, David, Vincent, Serge et Pierre Albaladejo.

> tous nos articles sur la Feria de Dax 2013

Les arènes de Dax ont 100 ans et n'ont pas pris une ride ! Imaginées par un architecte montois installé à Dax, Albert Pomade, et inaugurées précisément le 11 mai 1913, agrandies en 1932 pour passer de 5.700 à 8.000 places, elles font toujours battre le coeur de la cité thermale. Avec ses grands murs blancs, ocres et rouge, ses deux tours, son style mauresque, les arènes sont, avec l'hôtel Splendid (également construit par Albert Pomade), le plus beau monument de Dax.

A l'occasion de leur centenaire, France Bleu Gascogne consacre au temple dacquois de la tauromachie une série de portraits réalisés par Christophe Van Veen.

Pierre Albaladejo, l'enfant des arènes

L'incontournable Pierre Albaladéjo, commentateur de rugby et de tauromachie, figure dacquoise, conteur magnifique, habite juste au dessus de ses Arènes, et comme il le dit joliment : "quand je me mets à la fenêtre, les toros lèvent la tête pour me salue r".

Arènes de Dax haut 1 et 2 - Radio France
Arènes de Dax haut 1 et 2 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (2) : Pierre Albaladejo

Arènes de Dax bas 1 - Radio France
Arènes de Dax bas 1 © Radio France

 

Pour France Bleu Gascogne, Pierre Albaladejo plonge dans ses souvenirs d'enfance : "Je pense qu'il ne peut pas y avoir d'arène plus belle que celle de Dax ".

Arènes de Dax haut 1 et 2 - Radio France
Arènes de Dax haut 1 et 2 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (1) : Pierre Albaladejo

Pierre Albaladejo - Maxppp
Pierre Albaladejo © Maxppp

Régine, la pasionaria

Arènes de Dax haut 3 - Radio France
Arènes de Dax haut 3 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (3) : Régine

Arènes de Dax bas 3 - Radio France
Arènes de Dax bas 3 © Radio France

 

Passionnée de tauromachie et des arènes, Régine, 70 ans, dont 65 passés dans ce temple dacquois, est également une enfant du Sablar à Dax. Assistante maternelle à la retraite, elle s'offre toute la temporada de Dax, sans oublier les concours landais. Régine, aficionada, a ces arènes dans le sang.

Baptiste et Louis, les jeunes prétendants

Arènes de Dax haut 4 - Radio France
Arènes de Dax haut 4 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (4) : Baptiste et Louis

Arènes de Dax bas 4 - Radio France
Arènes de Dax bas 4 © Radio France

 

La vieille dame est courtisée par les plus jeunes. Ces arènes semblent avoir modifié l'ADN de Baptiste et Louis, l'un est écarteur de course landaise, le second apprenti toréro.

David Rocca, la nounou des toros

Arènes de Dax haut 5 - Radio France
Arènes de Dax haut 5 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (5) : David Rocca

Arènes de Dax bas 5 - Radio France
Arènes de Dax bas 5 © Radio France

 

Au cœur des arènes, la piste, majestueuse, dont le sable ocre rappelle Séville. Mais sans les corrales, ce cœur ne battrait pas. Sur 2.000 mètres carrés, collés aux arènes, œuvrent David Rocca, et deux collègues, employés municipaux, afficionados jusqu'au bout des ongles. David, 40 ans, corraléro, accueille, bichonne les toros de combat. Une science qui demande un savoir faire hors du commun, et une passion qui ne l'est pas moins.

David Rocca - Radio France
David Rocca © Radio France

Vincent Caup : musique, maestro !

Arènes de Dax haut 6 - Radio France
Arènes de Dax haut 6 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (6) : Vincent Caup

Arènes de Dax bas 6 - Radio France
Arènes de Dax bas 6 © Radio France

 

Il écoute le cœur des arènes, et il le fait battre lorsqu'il prend la baguette : Vincent Caup est le directeur de l'école de musique de Dax. Il dirige "l'Agur", le dernier jour de la féria. Et l'an dernier, avec 80 musiciens, en pleine féria, il a revisité le répertoire espagnol, en accoustique, dans ces arènes. Un moment magique, inoubliable, pour un quinquagénaire amoureux fou des Arènes de Dax. Pour Vincent, "il y a quelquechose de magique dans ces arènes ".

Vincent Caup - Radio France
Vincent Caup © Radio France

Serge Lafourcade, au-delà des clichés

Arènes de Dax haut 7 - Radio France
Arènes de Dax haut 7 © Radio France

Le coeur des arènes de Dax (7) : Serge Lafourcade

Arènes de Dax bas 7 - Radio France
Arènes de Dax bas 7 © Radio France

 

Dans le Patio de Caballo, le parvis où arrivent les matadors, les picadors, où débarquent les toros, vous verrez de grandes et majestueuses photos signées Serge Lafourcade, dont le tonton dirigeait les contrôleurs de tickets et qui a plongé le petit Serge tout petit dans la marmite.

Toros, toréros, corridas : depuis près de 40 ans, Serge Lafourcade photographie sa passion, avec tout son cœur.

Serge Lafourcade - Radio France
Serge Lafourcade © Radio France

Les arènes de Dax se visitent gratuitement toute l'année. Pour le centenaire, apparaît sur son enceinte extérieure une fresque géante de 39 mètres de long sur 3 mètres 50 de haut , signée Lydie Aricks (représentant toros et toreros en pleine action).

> le programme des festivités du centenaire des arènes de Dax

/node/92971c59-fddf-11e2-8f5a-782bcb7402be