Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le collectif "Sauvez les Abeilles" s'est mobilisé hier à Bordeaux

-
Par France Bleu Gironde

C'était l'une des six manifestations en France du mouvement "Sauvez les Abeilles". Ce collectif de petits courtiers en assurance dénonce la généralisation des complémentaires santé au profit des grands instituts de prévoyance et au détriment des indépendants. A terme 30 000 emplois seraient menacés.

abeilles une
abeilles une © Radio France - Marion Dubreuil

Qui sont les abeilles ?

Les abeilles, c'est un collectif de petits courtiers en assurance. Des indépendants qui servent d'intermédiaire entre une compagnie d'assurances et le consommateur final.

Acte de naissance du collectif

Le collectif est né à Bayonne en mars dernier. Et depuis il est très actif sur les réseaux sociaux comme Facebook ou twitter. Tout est parti de l'Accord National Interprofessionnel (ANI) , ou plus précisément de l'article 1 du projet de loi Sécurisation de l'emploi . Cet article est consacré à la complémentaire santé des salariés.

Les clauses de désignation des complémentaires santé

L'article 1 impose une généralisation des complémentaires santé pour les salariés du privé qui s'accompagne de clauses de désignation . Et c'est ce qui provoque l'inquiétude des abeilles. En l'état actuel du texte, elles craignent d'être écartées des futurs contrats collectifs qui seront réalisés par branche. A terme elles craignent la destruction de 30 000 emplois pour leur profession.

Les abeilles en référence aux pigeons****

Pourquoi les abeilles? C'est un clin d'oeil au mouvement des pigeons. Ce lobby des entrepreneurs qui s'étaient battus contre le gouvernement sur le contenu du Projet de loi de Finances 2013.

Pour les abeilles le vert est dans le fruit

Etendre les complémentaires santé

En octobre dernier, lors du congrès de la mutualité, François Hollande annonce que la couverture complémentaire santé doit être étendue à l'ensemble de la population . Depuis, l'idée a fait du chemin. Le gouvernement, et son premier ministre Jean-Marc Ayrault partent d'un constat, le 8 février 2013:

"il y a des inégalités, de plus en plus criantes, dans l’état de santé de nos concitoyens et leur accès aux soins"

Généraliser la complémentaire santé à tous les salariés

Le gouvernement défend, alors, l'idée d'une généralisation de la complémentaire santé pour l'ensemble des salariés. Et cette généralisation de la couverture complémentaire santé d'ici à 2016 implique l'obligation pour toute entreprise de souscrire un contrat collectif qui couvre l'ensemble de ses salariés. Et c'est le choix de l'organisme qui pose problème aux abeilles. Comme l'explique Pierre Yves Geoffard, professeur à l'Ecole d'économie de paris, dans une tribune du quotidien Libération

"Chaque branche pourra décider d'imposer ou de recommander un organisme d'assurance spécifique, qui s'imposera alors à toutes les entreprises de la branche."

Cet article ne permettrait plus aux salariés de choisir librement leur complémentaire santé. Les clauses de désignation permettent aux partenaires sociaux d’une branche professionnelle de ne retenir qu’un ou plusieurs organismes d’assurance pour gérer leur régime qu’ils ont négocié. Et pour les abeille, c'est une manière de les pénaliser au profit des grands groupes d'assurance santé.

Le projet de loi de sécurisation de l’emploi doit être voté définitivement par l'assemblée nationale le 14 mai prochain.

 

"Les clauses de désignation, à moyen terme, c'est la mort des courtiers, des agents généraux, des mutuelles"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess