Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le départ de l'école de pilote de chasse de Tours : hypothèse plausible malgré le démenti

-
Par , France Bleu Touraine

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, a démenti l'éventuel déménagement de l'école de pilote de chasse de Tours vers Cognac. Pourtant, le chef d'état-major de l'armée évoque bien une restructuration des écoles sur un seul site avec la fin de vie des Alphajet.

Base aérienne 102 "Capitaine Guynemer" 2
Base aérienne 102 "Capitaine Guynemer" 2

Le départ éventuel de l'école de pilote chasse de Tours dans 5 ans n'est pas encore confirmé  par le ministère de la défense qui lui seul peut prendre une telle décision en accord avec le chef de l'Etat, le chef des armées.Cette éventualité aurait été évoquée par le chef d 'état-major des armées au salon du Bourget. Il aurait parlé mercredi d'un regroupement des écoles de pilotes de chasse sur le site de Cognac, ce qui pourrait condamner l'école de Tours en 2018. La décision finale pourrait être prise d'ici la fin de l'année.D'ici cette date, la position officielle, c'est le démenti catégorique. Un argument qui peine à convraincre.

"L'imagination est sans limite"

Marie-France Beaufils, la sénatrice-maire de St Pierre-des-Corps, est persuadée qu'une fermeture en 2018 est quasi-acquise. Un départ qu'elle accueille avec satisfaction. Les survols de sa ville font beaucoup de bruit, des survols parfois dangereux lorsqu'ils sont effectués au dessus du site Primagaz, classé Séveso.

 

 

"C'est dans les tuyaux" selon la sénatrice-maire de St Pierre des Corps". 

L'aéroport civil de Tours, de son côté, bénéficie de ces moyens militaires, notamment 2 postes de contrôleurs aériens. L'avenir de l'aéroport n'est donc pas remis en cause selon la mairie de Tours qui a déjà anticipé d'eventuelles  restrictions budgétaires dans la défense.

"J'ai toujours demandé le déménagement de cette base"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu