Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Galaxie d'Amnéville en redressement judiciaire

vendredi 30 août 2013 à 8:17 Par Cyril Destracque, France Bleu Lorraine Nord

Des concerts qui n'ont pas connu le succès attendu et des relations tendues avec la mairie ont conduit la direction de la salle de concerts à demander le placement en redressement judiciaire. La programmation n'est pas remise en cause.

Galaxie Amnéville
Galaxie Amnéville © Creative commons - Own work

Dans le monde du spectacle, la nouvelle a fait l'effet d'un véritable coup de tonnerre. Mercredi, la directrice du Galaxie d'Amnéville a demandé le placement de la salle de concerts en redressement judiciaire. La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Metz l'a accepté. Le Galaxi d'Amnéville crée il y a 23 ans par Jean Kieffer a 6 mois pour redresser la barre et effacer un déficit déjà conséquent. Le Galaxie a perdu largement plus de 64.000 euros sur l'exercice 2012-2013 qui s'est terminé en juillet, soit plus de la moitié de son capital social. Les problèmes financiers viennent d'abord de deux productions qui n'ont pas marché : le concert de Jennifer Lopez et le festival Sonisphère. La conjoncture n'est pas bonne. Avec la crise, les budgets sorties sont en baisse. Et puis il y a la concurrence des autres salles de concerts régionales, la Rockhall, au luxembourg, les Arênes à Metz, le zénith de Strasbourg. Et beaucoup d'entre elles reçoivent des subventions, contrairement au Galaxie.

La mairie ne veut pas "laisser tomber" le Galaxie

Le placement en redressement judiciaire semble être aussi lié à un conflit entre la directrice Carole Revel et la maire d'Amnéville Doris Belloni. Entre les deux femmes, le courant ne passe pas du tout. Au coeur de l'été, la directrice du Galaxie et les 3 autres membres du directoire ont appris par courrier que la mairie voulait résilier leur mandat le 29 août. Carole Revel explique que c'est ce courrier qui a précipité sa décision de placer le Galaxie en redressement judiciaire. Pour préserver la programmation des concerts à venir, de peur que la mairie ne chamboule tout. Surtout à 7 mois des élections municipales. De son côté, Doris Belloni dément le débarquement de la directrice du Galaxie et elle contre-attaque en dénonçant une "gestion opaque". La première magistrate de la cité thermale a déjà demandé un audit des comptes de la salle de spectacles.

GALAXIE REDRESSEMENT 1