Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le gang de jeunes voleurs écumait la ligne B du tramway bordelais

-
Par France Bleu Gironde

Sept adolescents, âgés de 14 à 16 ans, ont été présentés ce jeudi matin au Parquet des Mineurs de Bordeaux. Ils sont soupçonnés d'avoir commis ces six derniers mois au moins une trentaine de vols avec violence, principalement le long de la ligne B du tram entre Bordeaux et Pessac.

Le tramway bordelais
Le tramway bordelais © Radio France - Yves Maugue

Ces jeunes, âgés de 14 à 16 ans, auraient déjà reconnu une trentaine de vols à l'arraché au cours de ces six derniers mois . Ils procédaient à peu près toujours selon le même mode opératoire : de jour comme de nuit, ils repéraient leurs proies dans la rame de tramway, puis les suivaient à leur descente. Ils les agressaient pour leur dérober téléphones portables, tablettes et autres casques audios . Ils n'hésitaient pasparfois à frapper violemment leurs victimes pour les dépouiller. Certaines ont été grièvement blessées à coups de pied à la tête. 

Le gang de jeunes voleurs écumait la ligne B du tramway bordelais

Sept jeunes déscolarisés et connus de la justice

Pour mettre cette bande hors d'état de nuire, les policiers de la Surêté, chargés de l'enquête, ont d'abord identifié un adolescent de 15 ans, qui vit en ce moment dans une famille d'accueil de Montauban. Il a été interpellé lundi matin sur les quais. Il a ensuite donné le noms de ses complices , qui eux, ont été arrêtés 24 heures plus tard.   Trois d'entre eux ont été interpellés à leur domicile à Bordeaux , Gradignan et Cenon.  Un quatrième dans le foyer où il est placé à Pessac , et les deux derniers dans les Centres Educatifs Fermés de Mont de Marsan et de Moissanes, en Haute-Vienne , où ils avaient été admis pour d'autres affaires.

Ces sept adolescents, pour la plupart descolarisés, étaient déjà connus de la justice. Les victimes convoquées lors de la garde à vue ont formellement reconnu leurs agresseurs. Ils ont été mis en examen pour vols avec violence, extorsion et tentative d'extorsion . Le parquet des mineurs a requis un mandat de dépôt pour le suspect, âgé de 16 ans, et le placement en Centres Educatifs Fermés des six autres.

"Ils allaient jusqu'à rouer de coups leurs victimes pour les dépouiller"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu