Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le groupe français Areva frappé par un attentat au Niger

Deux voitures piégées ont explosé au Niger ce jeudi. Parmi les deux sites visés, celui du groupe nucléaire français Areva. Paris condamne et évoque des "personnes décédées", sans apporter plus de précisions pour le moment. Areva évoque de son côté un mort et quatorze blessés parmi ses employés.

Carte de localisation d'Arlit et Agadez (Niger)
Carte de localisation d'Arlit et Agadez (Niger)

Un mort et 14 blessés à Arlit

C'est la première fois que le Niger est la cible d'attentats. Deux voitures piégées ont sauté dans le nord du pays. Près d'un camp militaire à Agadez, et sur un site du groupe Areva à Arlit. Le bilan évoqué par Areva à Arlit fait état de 14 blessés et deux morts (dont un kamikaze). Les blessés sont tous des employés nigériens de l'entreprise. La nationalité du mort n'a pas été communiquée A Agadez, il y a au moins 10 morts.Paris évoque de son côté des "personnes décédées", sans apporter plus de précisions pour le moment.L'attaque a été revendiquée par le groupe djihadiste Mujao.

Publicité
Logo France Bleu

Le Niger paye-t-il son engagement au Mali ?

Le Niger a subi ces dernières années plusieurs attaques et enlèvements perpétrés par des groupes islamistes, notamment dans le nord du pays. Sept employés d'Areva et d'un sous-traitant avaient été enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit par Al-Quaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Quatre Français, Daniel Larribe, Thierry Dole, Marc Féret et Pierre Legrand, restent aux mains de leurs ravisseurs.     Le Niger est engagé au sein de la force africaine au Mali (Misma) qui s'est déployée à la suite de l'offensive lancée en janvier par l'armée française. L'opération menée par la France, en appui à l'armée malienne, a permis de reprendre le Nord malien aux groupes liés à Al-Qaïda qui l'occupaient depuis 2012, y commettant de multiples exactions.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu