Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Gradignan évoque un "deal" entre la préfecture de Gironde et les gens du voyage

mercredi 21 août 2013 à 6:00 - Mis à jour le mercredi 21 août 2013 à 7:30 Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde

Depuis dimanche, 400 caravanes des gens du voyage se sont installées illégalement dans le parc de Mandavit à Gradignan. Le maire ne décolère pas et il évoque des "accords implicites" entre gens du voyage et préfecture "pour que la situation perdure". La préfecture balaie ces accusations d'un revers de la main.

400 caravanes des gens du voyage se sont installées dimanche dans le Parc de Mandavit à Gradignan.
400 caravanes des gens du voyage se sont installées dimanche dans le Parc de Mandavit à Gradignan. © Radio France - Xavier Ridon

Depuis dimanche, 400 caravanes des gens du voyage, soit 2.000 personnes, se sont installées illégalement dans le parc de Mandavit à Gradignan. Elles ont forcé l'entrée et bousculé un policier.La situation est bloquée et crée beaucoup de tensions entre la mairie et les gens du voyage . La mairie a déposé un référé en justice, lundi matin, pour obtenir l'expulsion des occupants. Elle a, par ailleurs, bloqué les sorties du parc avec des bennes.

"Il y a des deals pour disperser ces grands rassemblements" (Michel Labardin, maire de Gradignan)