Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fiona

Le procureur de la République de Clermont fait le point sur l'affaire Fiona

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Manuel

Dix jours après la disparition de la fillette à Clermont-Ferrand, Pierre Sennès assure que la mobilisation des enquêteurs reste la même.

Fiona est portée disparue depuis le dimanche 12 mai.
Fiona est portée disparue depuis le dimanche 12 mai. © Radio France

Fiona n'est pas dans le parc Montjuzet, parc où elle a disparu. Après dix jours de fouilles minutieuses et répétées, le procureur de la République de Clermont, Pierre Sennès, peut l'affirmer à 99%.

Il confirme également que l'enquête est difficile. On ouvre des portes et on les referme une à une.

"La détermination et l'engagement des enquêteurs et de la justice sont aujourd'hui les mêmes qu'au premier jour".

Sont mobilisés une cinquantaine d'officiers de la Police Judiciaire de Clermont, aidés par une vingtaine de personnes de la Direction Interégionale de la Police Judiciaire de Lyon. Quatre officiers de l'Office Central pour la répression des violences aux personnes travaillent également sur cette affaire.

Pierre Sennès, procureur de la République de Clermont : l'appel à témoin national a permis de récolter plus de 200 messages.

Ça veut dire des zones de friches explorées, l'entourage de Fiona auditionné et bien sûr des vérifications suite aux appels sur le numéro vert national (0800 958 081). Pour l'instant ils ont reçu plus de 200 messages.

"Les routiers pour Fiona"

Dix jours après la disparition de Fiona la mobilisation citoyenne ne faiblit pas non plus. Un chauffeur de poids-lourd du Maine-et-Loire vient de lancer une page Facebook : "Les routiers pour Fiona".

Nicolas, routier dans le Maine-et-Loire, appelle ses collègues à afficher la photo de Fiona sur leurs camions.

Ceux qui le souhaitent sont invités à diffuser l'appel à témoin et la photo de la petite fille en les collant sur leur véhicule. Près de 1500 personnes adhèrent déjà à cette page sur internet.

Un nouveau rassemblement de soutien à la famille est également prévu samedi, 14h, sur la place de Jaude à Clermont.

Pierre Sennès, procureur de la République de Clermont : "la détermination des enquêteurs est la même qu'au premier jour".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess