Le ras-le-bol des profs du collège du Grand Parc à Bordeaux

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde jeudi 3 avril 2014 à 17:06

Le quartier du Grand Parc à Bordeaux
Le quartier du Grand Parc à Bordeaux © Maxppp

32 des 35 enseignants se sont mis en grève ce jeudi. Face aux difficultés qu'ils rencontrent au quotidien, ils réclament le classement de leur établissement en réseau d'éducation prioritaire.

32 professeurs sur 35 étaient en grève toute cette journée de jeudi. Ils ont renvoyé les élèves dans leur foyer alors que la direction de l'établissement s'était refusée à prévenir les parents. Les enseignants souhaitent le classement de leur établissement en réseau d'éducation prioritaire car les conditions de travail se dégradent. Le climat s'est tendu entre les professeurs, les élèves et la direction du Collège. Les professeurs ont décidé de rompre le silence même s'ils préfèrent garder l'anonymat. 

"C'est difficile de travailler. Il y a des agressions verbales. Il y a du harcèlement entre élèves. Il y a des incivilités envers les professeurs."

Ce climat n'est pas propice à l'enseignement. Un autre professeur témoigne.

"Le respect de la parole et de la place de l'adulte n'existe plus."

La majorité des profs voudrait changer de collège 

Les professeurs espèrent faire bouger les choses. Car s'ils sont en difficulté face aux élèves, ils aimeraient également que leur hiérarchie les soutienne davantage. 

"Nous avons besoin que des échelles de sanctions soient mises en place et qu'il y ait une cohérence dans ces sanctions."

La Direction des services départementaux de l'Education Nationale de la Gironde - c'est le nouvel intitulé de l'Inspection d'Académie, a fait une proposition de réunion plénière lundi prochain pour évoquer les problèmes que rencontrent les professeurs. Sur les 32 professeurs présents ce jeudi matin dans l'établissement, près des trois quarts ont fait part symboliquement de leur intention de quitter le collège du Grand Parc à la fin de l'année, sachant que leur demande de mutation ne sera pas reçue pour la plupart. En attendant, les cours reprendront demain vendredi.

Partager sur :