Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le salaire des fonctionnaires restera gelé en 2014

-
Par , France Bleu

La ministre Marylise Lebranchu a confirmé mardi matin que le point d'indice des fonctionnaires restera gelé pour l'année prochaine. Conséquence : le salaire des intéressés n'augmentera pas, comme c'est le cas depuis 2010.

Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique
Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique © Maxppp

"Pour l'instant, dans la préparation du budget 2014, nous n'avons pas pris le choix de dégeler le point d'indice", a expliqué sur France Info Marylise Lebranchu, qui avait déjà évoqué cette éventualité lors d'un déplacement récent en Auvergne. L'objectif est de continuer à faire des économies pour l'Etat, qui doit économiser l'an prochain 14 milliards d'euros rien que sur son poste de dépenses propres. Or une hausse de 1% de ce point d'indice augmenterait la masse salariale de l'administration de 800 millions d'euros. "Tout le monde doit y participer, surtout en période de crise, et en particulier nos fonctionnaires", a estimé la ministre.

Un casus belli en vue de la rentrée ?

Pour autant, le sujet commence à devenir polémique au sein de la fonction publique, qui n'a pas vu son salaire revalorisé depuis 2010 (il avait alors pris 0,5%). Six syndicats qui défendent les intérêts des 5,2 millions de fonctionnaires (CGT, FO, FSU, Solidaires, CFTC et CGC) ont d'ores et déjà brandi début juin la menace d'une grève à la rentrée, entre autres pour réclamer le dégel de ce point d'indice. "C'est vrai que les fonctionnaires sont à la fois déçus et inquiets", a concédé la ministre mardi. "Sauf que, en même temps, ils comprennent que l'ensemble des négociations que nous avons ouvertes (...) leur permettent peut-être aussi d'avoir un certain nombre de progrès", notamment sur les plus basses rémunérations. Le sujet pourrait être abordé jeudi et vendredi, lors de la conférence sociale organisée par le gouvernement dans le cadre de la réforme des retraites.

Les salaires des fonctionnaires
Les salaires des fonctionnaires
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu