Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le soldat poignardé à Paris est sorti de l'hôpital, l'agresseur court toujours

Par

Le militaire agressé samedi dans le quartier de La Défense a pu quitter sa chambre d'hôpital ce lundi. L'homme qui a tenté de le tuer est activement recherché et pourrait être confondu par les images filmées par les caméras de vidéo-surveillance.

Le militaire a été agressé près de la gare RER
Le militaire a été agressé près de la gare RER © Maxppp

"A 2 cm près, c'était la carotide"

Cédric Cordiez, 23 ans, patrouillait dans le cadre du plan Vigipirate lorsqu'il a été attaqué par un inconnu, samedi dans le quartier de La Défense, à Paris. Ce dernier lui a porté un coup de couteau ou de cutter au cou, ce qui a nécessité une hospitalisation jusqu'à ce lundi. "A deux centimètres près, c'était la carotide qui était atteinte, il pouvait mourir", a confié sa compagne. Chanceux, le soldat a donc quitté l'hôpital.Parallèlement, l'enquête qui vise à retrouver son agresseur se poursuit, notamment grâce aux nombreuses caméras de surveillance présentes sur le site. Les enquêteurs ont notamment bon espoir d'identifier rapidement l'homme, vêtu au moment des faits d'un petit chapeau et d'une tenue noire. Les vidéos montrent qu'il effectue une prière quelques minutes avant de s'en prendre au militaire. Les policiers ont par ailleurs retrouvé près des lieux de l'agression un sac en plastique contenant une bouteille, un couteau et des détritus. Autant d'éléments qui constituent des "pistes sérieuses", a confié dans la matinée le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.Acte fanatique ou coup de folie ? Impossible pour le moment de connaître les motivations de l'agresseur, qui a pris la fuite sitôt son geste commis, au contraire des deux hommes qui avaient tué un soldat la semaine dernière à Londres .

Publicité
Logo France Bleu
Carte de localisation de La Défense (Hauts-de-Seine)

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu