Le ton monte entre les pêcheurs du Lac Léman et la CGN

Par Mélodie Viallet, France Bleu Pays de Savoie mardi 18 mars 2014 à 11:13

Thonon-les-Bains, le port et le lac Léman
Thonon-les-Bains, le port et le lac Léman © Maxppp

La semaine dernière une altercation a eu lieu entre un pêcheur et le pilote d'une des navettes lacustres de la Compagnie Générale de Navigation (CGN) du Léman. La navette aurait déchiré un filet de pêche.

Le torchon brûle

Le conflit s'envenime entre les pêcheurs de Thonon-les-Bains et la CGN, la Compagnie Générale de Navigation du Léman. Selon les pêcheurs, depuis le début de l'année, trois filets auraient déjà été déchirés par les navettes de la compagnie suisse . Il s'agit de gros bâteaux à hélices qui font plusieurs fois par jour les trajets entre Thonon et Lausanne. Les hélices de ces bateaux ce seraient prisent dans plusieurs filets dérivants des pêcheurs, les déchirant et les rendant inutilisables. Il faut savoir qu'un filet coûte environs 400 euros , la perte est donc importante pour les pêcheurs.

Une cohabitation difficile

Aujourd'hui, les pêcheurs sont en colère et estiment que les capitaines des bâteaux ne font pas assez attention à leurs filets. De son coté, la CGN soutient que les capitaines font leur maximum pour éviter les filets qui dérivent et se retrouvent sur leur voies de navigation. La compagnie ne reconnaît, d'ailleurs pour l'instant, qu'un seul accident.

Quelle priorité ?

Il faut savoir que sur le Lac Léman ce sont les bâteaux qui transportent des passagers qui sont prioritaires. Le syndicat des pêcheurs des trois lacs alpins demande que les pêcheurs soient prioritaires sur le lac entre 4h et 7h du matin, au moment où ils lèvent leurs filets. La CGN, de son coté, souhaite organiser une séance de conciliation avec les pêcheurs. Pour l'instant il n'y a pas de date fixée.

Les pêcheurs du Léman en colère après la dégradation de filets. (Mélodie Viallet)

Partager sur :