Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Tour de France est-il vraiment une bonne affaire ?

-
Par , France Bleu Touraine

Trois étapes en Angleterre, un passage sur les pavés du Nord et la redécouverte des Vosges, ce sont les principales nouveautés du tour de France 2014, dont le tracé a été révélé mercredi. Cette fois, pas de passage en Indre-et-Loire. Tours avait été ville d'arrivée et ville de départ, en juillet dernier. 42 millions de téléspectateurs ont vu la Touraine sous son meilleur jour.

Le jardin d'amour du Château de Villandry en mai 2013
Le jardin d'amour du Château de Villandry en mai 2013

Cette fois, pas de passage en Indre-et-Loire. Vous vous souvenez que Tours avait été ville d'arrivée et ville de départ, en juillet dernier. Trois mois après, sait-on d'ailleurs quel impact ça a eu sur la fréquentation touristique ?

Reportage de Boris Compain

BILAN TOUR DE FRANCE 1

 

Les 11 et 12 juillet, les professionnels du tourisme ont très bien travaillé, mais depuis, que ce soit dans les offices du tourisme, ou à la chambre syndicale des hoteliers et restaurateurs, on ne mesure pas un "effet tour de France", qui aurait amené de nouveaux clients. Ecoutez par exemple le directeur du chateau de Villandry, Henri Carvallo. Il garde une impression mitigée, mais il est convaincu que, sur le long terme, l'impact sera bénéfique.

Henri carvallo propriétaire du Château de Villandry

Choix de la station

À venir dansDanssecondess