Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs corréziens s'en prennent aux grandes surfaces

jeudi 6 août 2015 à 9:30 - Mis à jour le jeudi 6 août 2015 à 16:15 France Bleu Limousin

Une nouvelle action coup de poing dans la nuit de mercredi à jeudi à Brive des agriculteurs corréziens à l'appel de la FDSEA et des JA. Objectif, faire pression sur la grande distribution pour qu'elle respecte les accords de juin sur la revalorisation des prix de la viande. Une centaine d'éleveurs se sont rendus dans plusieurs grandes surfaces.

Les éleveurs en colère ont mené une opération de nuit à Brive
Les éleveurs en colère ont mené une opération de nuit à Brive © Radio France - - Philippe Graziani

Une manifestation d'éleveurs à 22h30 mercredi soir à Brive, forcément cela fait du bruit. C'était voulu. Le long cortège de voitures et tracteurs a fait le tour de la ville en faisant halte devant les grandes surfaces, comme Géant Casino ou Lidl qui selon Daniel Couderc, le président de la FDSEA Corrèze ne jouent pas le jeu.

Du fumier sur les portes des magasins

Même punition pour tous les récalcitrants : du fumier a été projeté sur les portes des magasins et des détritus déposés. Puis des dizaines de caddies ont été chargés sur une remorque. Tout cela sans avoir gêné les consommateurs, d'où le choix de cette action de nuit explique Jérôme Pascarel, le président de JA de la Corrèze. Et l'autre avantage précisent les responsables syndicaux est d'éviter une confrontation entre dirigeants de grandes surfaces et éleveurs de plus en plus en colère. La manifestation de fait s'est déroulée sans heurts. Elle s'est achevée par le dépôt symbolique des caddies saisis sur la place la Guierle, la place du marché où toute les semaines producteurs et consommateurs se rencontrent.

Par :