Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Les bateaux de l'Armada ont largué les amarres

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Ils ont mis les voiles direction le grand large. Les bateaux de l'Armada ont largué les amarres ce matin à Rouen. Les premiers bateaux sont passés sous le pont Flaubert peu après 7 heures ce matin, sous les yeux de milliers de personnes arrivées très tôt pour assister à leur départ.

Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen
Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen © Radio France

Le son de la cornemuse a beaucoup retenti ce matin à Rouen pour annoncer le départ de la quarantaine de bateaux de l'Armada. C'est l'Aztec Lady qui a le premier largué les amarres avec une heure d'avance sur le programme. 

Dès l'aube, des dizaines de personnes ont afflué sur les quais pour assister au départ des grands voiliers et acclamer les marins comme le veut la tradition. 

Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen - le Shtandart, un bateau russe
Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen - le Shtandart, un bateau russe © Radio France

Le bateau le plus salué, c'est le Cuauhtemoc. Il faut dire que ses marins font le spectacle en montant sur les vergues des mâts. Ils ont aussi fait chavirer les coeurs. Anaïs est très émue de voir partir le trois-mâts de la Marine mexicaine.

10H Armada Anais pleure marin mex

Un départ toujours émouvant

Morgane, 24 ans, a aussi les larmes aux yeux. Elle regarde partir le Cuauhtemoc qui était à Rouen depuis le 6 juin. "C'est triste" dit elle. Morgane est tombée amoureuse de Ricardo, un marin mexicain de 27 ans. Un coup de foudre. 

Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen
Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen © Radio France

"Normalement, on va se revoir en février. Je vais aller au Mexique." Morgane espère que c'est une belle histoire d'amour qui commence. Mais le moment de la séparation a été douleureux. 

Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen
Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen © Radio France

"Oh regarde le bateau" dit Maxence, deux ans et demi, à sa maman en le montrant du doigt. Anne Flore est venue sur les quais à 7h30 ce matin avec ses trois enfants pour voir partir les bateaux de l'Armada. "On a visité l'Atlantis hier parce qu'il n'y avait pas trop d'attente".

Si Isaline, la grande soeur de quatre ans, a préfèré le Belem, Maxence voue une admiration pour le bateau des douaniers qu'il a vu naviguer sur la Seine. 

Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen - Anne Flore et ses enfants
Armada 2013 : le départs des bateaux à Rouen - Anne Flore et ses enfants © Radio France

Les derniers bateaux de l'Armada ont largué les amarres à 11 heures. Ils descendent maintenant les 120 km de Seine jusqu'au Havre pour la grande parade. Ce défilé excpetionnel sera survolé vers 13 heures par les avions de la patrouille de France.

Le Kruzenshtern reste trois jours de plus

Le Kruzenshtern reste à quai jusqu'à mercredi. Il partira dans la soirée ou jeudi matin à cause de la hauteur de ses mâts. Le quatre-mâts russe doit attendre une marée très basse pour passer sous le pont de Tancarville. Un contretemps qui profite au public puisque les visites seront possibles jusqu'à mercredi. 

Le Kruzenshtern
Le Kruzenshtern © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu