Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les buralistes en colère devant le Parlement européen

-
Par , France Bleu Alsace

Les buralistes défilent ce jeudi après-midi à Strasbourg où ils comptent interpeller directement les institutions européennes. Faut-il harmoniser le prix du tabac en Europe ? Vos avis sur la Place Publique au 03 88 25 15 15 ou sur le répondeur de l'info au 03 88 25 12 12.

Pour la première fois en dix ans, le marché du tabac a baissé en valeur au premier trimestre
Pour la première fois en dix ans, le marché du tabac a baissé en valeur au premier trimestre © Maxppp

Ils protestent contre la hausse de la TVA en juillet qui encourage, selon eux, la contrebande et le commerce transfrontalier des cigarettes. Ils se mobilisent également contre un projet de directive européenne anti-tabac.

La SEITA soutient ce mouvement. Elle dénonce notamment, dans ce projet de directive européenne, l'uniformisation des paquets, qui rendra ses cigarettes plus difficiles à identifier. Et la grande place accordée aux images-chocs et aux messages de prévention sur les paquets. Pour le directeur des affaires publiques de la SEITA, Eric SENSI, cette directive sera inefficace.

SEITA: Eric SENSI BOB n°1 buralistes

En Alsace, près d'une cigarette sur 4 est achetée hors du réseau des buralistes. Un paquet (de gauloises blondes) vendu 6,10 euros de ce côté du Rhin coûte 5,16 euros en Allemagne. 5,05 euros en Belgique, 4,24 au Luxembourg. L'an dernier, dans le Haut-Rhin par exemple, les douanes ont saisi pour 1,3 millions d'euros de cigarettes, soit une hausse de 550% par rapport à l'année précédente. En France, au total, 371 tonnes de tabac ont été saisies en 2012. Le tabac acheté à la sauvette, c'est très tentant pour les fumeurs. Mais il faut se méfier des contrefaçons, explique le directeur des affaires publiques de la SEITA, Eric SENSI.

SEITA: Eric SENSI BOB n°2: contrefaçon

C'est le thème de notre place publique:  "Faut-il harmoniser les prix du tabac pour défendre les buralistes installés dans les régions frontalières comme chez nous, en Alsace ?Les mesures de prévention proposées par l'Europe sont-elles utiles et efficaces ?"

A 8h16, Jean-Michel est pour l'interdiction pure et simple du tabac et il estime que les buralistes doivent changer de métier.

PP Jean michel

A 8h27, Virginie, fumeuse est pour l'harmonisation des prix du tabac.

PP Virginie

Votre avis en direct tous les jours sur France Bleu Alsace du lundi au vendredi de 6h à 9h au 03 88 25 15 15.

Notre invitée ce jeudi, Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie Les Verts. Membre suppléante de la Comission santé publique et co-rapporteur sur la directive anti-tabac.

Hausse du prix du tabac : ce qui était prévu
Hausse du prix du tabac : ce qui était prévu

 

Selon la confédération des buralistes, c'est le Nord qui souffre le plus des ventes transfrontalières de tabac, mais l'Alsace et la Lorraine ne sont pas épargnées. Un exemple: le tabac à rouler. En 2012, le marché belge était équivalent au marché français, alors que la population belge est six fois inférieure. Autre exemple: un paquet de cigarettes vendu chez nous 6 euros, coûte environ 5 euros en Allemagne ou en Belgique, un peu plus de 4 au Luxembourg, en Espagne ou en Italie. Plus à l'Est, les Allemands vont acheter leurs cigarettes en Pologne, et que les Polonais, eux, se fournissent en Biélorussie. Les buralistes dénoncent aussi le marché parallèle : Ils estiment que la contrebande représente plus de 20% du marché des cigarettes en France. C'est 3 milliards d'euros de pertes fiscales pour l'Etat. De plus, dans les paquets contrefaits, selon la SEITA, on trouverait de la sciure de bois et des crottes d'animaux. Enfin, uniformiser les paquets, comme le propose Bruxelles, pour les rendre moins attractifs, c'est aussi faciliter le travail des faussaires.La profession dénonce également la politique anti-tabac de l'Europe : C'est pourquoi les buralistes marcheront ce jeudi en direction du siège du Parlement européen, qui accueille sa session mensuelle. Pourtant la stratégie anti-tabac préparée par la Commission et par le Parlement ne fait pas l'unanimité dans l'Union. La Pologne, par exemple, l'un des plus gros producteurs de tabac en Europe, dénonce avec ses voisins tchèque, slovaque et hongrois ce projet de directive. Il est question notamment d'interdire les cigarettes menthols et "slims". Et aussi de généraliser et d'étendre les messages préventifs sur les paquets. Les débats sont rudes: 500 000 personnes vivent sur le continent de la culture et de la transformation du tabac. Mais le tabagisme tue chaque année près de 700 000 citoyens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess