Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les chefs d'entreprise sarthois prennent leur destin en main avec Solidéa

-
Par , France Bleu Maine

Quatorze chefs d'entreprise sarthois ont créé la société Solidéa pour pouvoir se porter garant auprès des banques et aider les entreprises membres à se développer. Ils invitent toutes les entreprises de la région Pays de la Loire à les rejoindre.

Pour l'instant, 14 chefs d'entreprise de la Sarthe ont rejoint le projet Solidéa
Pour l'instant, 14 chefs d'entreprise de la Sarthe ont rejoint le projet Solidéa © Radio France

C'est un problème qui est devenu courant pour les entreprises avec la crise : les banques sont très frileuses à l'idée d'accorder des prêts. Certaines sociétés se retrouvent donc dans des situations incroyables, comme cette entreprise sarthoise qui est obligée de refuser des commandes en ce moment parce qu'elle a besoin de 15000 euros pour réparer une machine et que la banque ne veut pas lui prêter cette somme.

L'idée de Solidéa, c'est que des chefs d'entreprise se portent garants pour d'autres entreprises en difficulté ou qui ont besoin de fonds pour se développer. Ce n'est pas directement la société à but non lucratif qui prêtera l'argent, elle servira en quelques sortes d'intermédiaire. L'objectif final, c'est que les entreprises sarthoises restent dynamiques, ce qui permettra de créer des emplois, puis à ces salariés de consommer... les produits fabriqués par les entreprises de la région.

Guillaume Richard, le patron d'O2, a décidé d'investir 100.000 euros pour soutenir les PME de la région

Les chefs d'entreprise de la Région Pays-de-la-Loire qui souhaitent rejoindre le projet Solidéa peuvent s'adresse à Michel Page, à l'Institut automobile du Mans (c'est là qu'est installé Solidéa pour l'instant).

Beaucoup d'entreprises sarthoises ont du mal à convaincre les banques de leur prêter de l'argent depuis la crise

Choix de la station

À venir dansDanssecondess