Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les communes sarthoises préparent le retour de la semaine à 4,5 jours d'école

lundi 26 août 2013 à 10:38 Par Marion Fersing, France Bleu Maine

Un quart des élèves sarthois testeront la réforme des rythmes scolaires dès la semaine prochaine, avec donc 4,5 jours d'école par semaine. Le plus compliqué, c'est le recrutement des intervenants pour assurer les activités péri-scolaires quelques heures par semaine.

Rentrée des classes
Rentrée des classes © maxppp

D'une commune à l'autre, la situation est complètement différente. A Sablé par exemple, la réforme des rythmes scolaires devraient s'appliquer en douceur. 

Marc Joulaud, le maire de Sablé, est serein sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

A Sablé, la cantine sera assurée le mercredi midi pour les enfants qui participent aux activités l'après-midi. Impossible en revanche à Etival-lès-Le Mans, ça coûterait trop cher à la commune (20000 euros).

Etival-lès-Le Mans où la municipalité a des difficultés pour recruter des intervenants pour les activités péri-scolaires. Il faut trouver du personnel qualifié pour seulement quelques heures par semaines. La mairie a déjà dûfaire face à plusieurs désistements.

L'adjointe aux affaires scolaires d'Etival-lès-Le Mans, Géraldine Crochard comprend que les intervenants recrutés se désistent

La mise en place de la réforme des rythmes scolaires va coûter cher à Etival-lès-Le Mans