Les conseillers généraux interpellent le préfet de la Creuse

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse mardi 1 juillet 2014 à 11:37

Les élus de la droite républicaine et leurs tee-shirts

Ce lundi c'était la dernière séance plénière du Conseil général avant les vacances. Comme chaque année, le préfet de la Creuse est venu présenter le rapport des services de l’État pour 2013. L'occasion pour les élus creusois de lui dire tout le mal qu'ils pensent de la réforme territoriale.

La réforme territoriale a été une nouvelle fois au coeur des débats au Conseil général lundi. Tous dénoncent le rapprochement du Limousin avec Poitou-Charentes et le Centre et préfèreraient une grande région Massif central. Ils l'ont redit  au préfet de la Creuse. C'est une tradition, une fois par an, le représentant de l'Etat fait le rapport des activités de ses services et répond aux élus. Mais Christian Chocquet a surtout eu droit aux inquiétudes concernant la future réforme territoriale qui prévoit également la fin des Conseils Généraux en 2020 et l'élargissement des intercommunalités.

L'unanimité creusoise contre la réforme territoriale - Reportage Valérie Mosnier

Après une motion présentée par la droite, les élus du Conseil général ont voté à l'unanilité la mise en place d'un groupe de travail pour présenter un texte commun à toutes les formations politiques. L'Association des maires et adjoints de la Creuse doit se réunir en assemblée générale extraordinaire avant le 14 juillet avec la réforme territoriale à l'ordre du jour.Ce lundi, les conseillers généraux ont aussi voté à l'unanimité un voeu de soutien aux ex-Altia. Le texte demande la prolongation de la période d'observation et que le gouvernement prenne toutes les mesures pour pérenniser les entreprises et l'emploi sur les ex sites d'Altia.

Le Limousin avec Poitou-Charentes et le Centre : c'est non ! Valérie Mosnier