Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les cours en anglais, déjà une réalité à l'Université Bordeaux 1

-
Par France Bleu Gironde

Le projet de loi sur l'Université est discuté à partir de ce mercredi à l'Assemblée Nationale. Il prévoit notamment d'augmenter les cours dispensés en anglais. Le sujet crée la polémique, pourtant, l'enseignement en anglais est déjà pratiqué dans toutes les Universités bordelaises.

Travaux pratiques de biologie à l'Université Bordeaux 1
Travaux pratiques de biologie à l'Université Bordeaux 1 © Radio France - Université Bordeaux 1

La question divise politiques et intellectuels : faut-il dispenser plus de cours en anglais dans les Universités françaises ? Le projet de loi sur l'enseignement supérieur, qui sera discuté dès ce mercredi après-midi à l'Assemblée Nationale, prévoit d'augmenter la proportion de cours donnés dans la langue de Shakespeare, afin d'attirer plus d'étudiants étrangers.

C'est la langue française qui en péril, disent certains, alors que pour d'autres, c'est un combat d'arrière-garde. Certains élus UMP continuent de réclamer la suppression de l'article 2, qui donnerait cette possibilité.

Reste que des cours en langues étrangères sont déjà donnés dans la plupart des universités françaises. C'est le cas par exemple à l'Université Bordeaux 1, l'Université des Sciences, où dans le cadre des filières internationales, les étudiants de la licence internationale et de six Masters ont des cours scientifiques (maths, informatique, biologie ou chimie) en anglais, langue de prédilection pour les publications.

Achille Braquelaire est vice-président de Bordeaux 1, et il considère que c'est un plus indispensable.

"Si on veut accueillir des étudiants étrangers, il faut enseigner en anglais"

Vincent Feltesse, le député socialiste de Bordeaux, sera le rapporteur du projet de loi devant l'Assemblée Nationale. Plusieurs syndicats dont la FSU, et les collectifs Sauvons la Recherche, Sauvons l'université organisent ce mercredi une journée de grève et de manifestations pour s'opposer à ce texte.

"les TD en anglais, c'est bien, cà me prépare pour l'année que je dois passer à l'étranger"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess