Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les députés peuvent enquêter sur le projet de fermeture de Goodyear à Amiens Nord

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Picardie

L'Assemblée nationale a voté mercredi à main levé la création d'une commission d'enquête parlementaire pour faire la lumière sur les conditions du plan social mis en oeuvre par la direction de Goodyear pour fermer le site d'Amiens Nord. L'UDI et l'UMP se sont abstenus. L'UMP estimant que le dossier était un copier-coller des arguments de la CGT et qu'il était juridiquement fragile.

Les Goodyear combatifs (photo d'archives)
Les Goodyear combatifs (photo d'archives)

La commission d'enquête parlementaire sur le projet de fermeture de Goodyear à Amiens Nord a été votée mercredi après-midi par l'Assemblée Nationale.

Par Thibault Maisonneuve

Les députés peuvent enquêter sur le projet de fermeture de Goodyear à Amiens Nord

L'UDI et l'UMP se sont abstenus . Le député UMP de la Somme, Alain Gest a expliqué dans un hémicycle relativement vide que le texte était partial , qu'il s'agissait d'un un copier-coller des arguments de la CGT et que le dossier  était juridiquement fragile dans la mesure où une commission d'enquête ne pouvait pas porter sur des faits faisant l'objet de poursuites judiciaires . Un argument réfuté par l'Assemblée nationale qui a sollicitée à ce sujet la garde des Sceaux. Christiane Taubira a expliqué que les poursuites en question ne concernaient pas directement le site amiénois.

Alain Gest

Alain Gest, député UMP de la Somme

De leur côté, la socialiste Pascale Boistard et l'écologiste Barbara Pompili qui ont réclamées la création de cette commission ont estimé qu'il fallait faire toute la lumière sur ce projet et sur la réalité ou non d'une délocalisation masquée.

Pascale Boistard

Pascale Boistard à l'Assemblée Nationale défend la commission d'enquête parlementaire sur Goodyear Amiens

Barbara Pompilli

Barbara Pompili, députée EELV

Présents depuis une tribune de l'Assemblée Nationale, le leader de la CGT Mickael Wamen ainsi que des représentants du personnel ont salué** une décision "historique"** .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu