Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les directeurs d'école dans le flou avec l'arrivée des nouveaux rythmes scolaires

mardi 27 août 2013 à 8:40 Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde

Dans une semaine, c'est la rentrée des classes. Une rentrée où on change de rythme dans 72 villes en Gironde. Dans ces villes, les maternelles et les écoles élémentaires passent de quatre jours à quatre jours et demi. Les directeurs d'écoles semblent dans le flou, comme ici à Ambarès-et-Lagrave : la directrice était convaincue de la réforme, son sentiment n'est plus le même aujourd'hui.

L'école maternelle Bel Air d'Ambarès-et-Lagrave.
L'école maternelle Bel Air d'Ambarès-et-Lagrave. © Radio France - Xavier Ridon

Dans les mairies et les écoles, on s'agite pour que la rentrée se fasse au mieux. A sept jours de la reprise, il reste encore beaucoup d'incertitudes . Il faut ré-organiser les horaires de cours, les bus scolaires, les garderies, la cantine et les activités périscolaires.

Globalement, par rapport à l'année dernière, les cours commenceront plus tard et se finiront plus tôt ; le mercredi matin travaillé sera institué.

A Floirac, même si pour la mairie la rentrée semble prête, dans les écoles, on se pose encore beaucoup de questions .

A Floirac, les directeurs d'écoles en plein doute face au nouveau rythme scolaire.

Rentrée : les rythmes scolaires - Aucun(e)
Rentrée : les rythmes scolaires

 

"On se sent démunis" (une directrice d'école à Ambarès-et-Lagrave)