Kathleen Comte

Kathleen Comte

Journaliste

Ses dernières publications

Liberty Wheels (15 janvier 2020)
En tout, ce sont quatre voitures qui ont brûlé à Bourges. La police a ouvert une enquête.
Les avions Awacs vont rester jusqu'à la fin de l'année 2021 à l'aéroport castelroussin
Le vaccin AstraZeneca est réservé pour le moment aux personnes de 55 ans et plus ayant des facteurs de comorbidité.
Les différents syndicats présents ont répondu à l'appel de l'UD CGT.
Les gendarmes de l'Indre étaient mobilisés ce week-end dans l'Indre.
Le domaine de Bellebouche à Mézières-en-Brenne, avec son lac, voit sa fréquentation en baisse pour Pâques après les annonces gouvernementales.
Loïc Kervran, député LREM du Cher, à la manoeuvre pour défendre l'hôpital G.Sand, à Chezal-Benoit
Le stand de BD était installé sur la place du Marché de La Châtre.
Le pâté berrichon se vend particulièrement bien dans le Berry pour Pâques.
Après les annonces du président, les parents et les enseignants doivent s'organiser, y compris à l'école primaire Saint-Martial de Châteauroux.
Les commerces dits "non essentiels" devront fermer leurs portes à partir de ce samedi 19h.
Sur les sacs à pain distribués par le collectif "Nous toutes" vous retrouverez un violentomètre, une échelle de violence de vert à rouge qui permet de savoir où on se situe.
Après les maisons de la phase 1, les 21 maisons de la phase 2 s'apprêtent à être livrées début juin.
Les laboratoires Servier ont été condamnés par la justice à payer une amende de 2,7 millions d'euros.
Cette famille française qui vit au Canada découvrira bientôt le magnifique parc Balsan à Châteauroux
Tous les manifestants souhaitent un projet de loi climat plus ambitieux que celui examiné ce lundi par l'Assemblée nationale.
Ewen Fily, Abel Guierec et Nicolas Enrique sont les trois vainqueurs du concours régional. Ils participeront en mai à la finale nationale en Normandie.
Une trentaine de personnes étaient rassemblées ce samedi devant la préfecture de Châteauroux contre la création d'un Centre de rétention administrative à Olivet.
Ils étaient une dizaine rue de La Poste ce samedi pour dénoncer les conséquences de la pêche sur la faune et la flore marine.