Marc Bertrand

Marc Bertrand

Journaliste

Ses dernières publications

Michel d'Ornano et son épouse Anne d'Ornano, lors de la première édition du Festival du film américain de Deauville en septembre 1975.
Un test salivaire, la semaine dernière, dans une école de l'Hérault (illustration).
L'entrée de l'hôtel Balladins, dans la zone hotelière près du Mémorial de Caen ce jeudi soir.
Les centres éphémères de vaccination, en jaune, ouvrent seulement pour ce weekend.
Un hélicoptère Dragon de la sécurité civile (illustration).
Le goéland n'arrivait pas à étendre ses ailes ni à passer entre les barreaux du garde-corps.
L'entrée de l'hôtel Balladins, dans la zone hotelière près du Mémorial de Caen ce jeudi soir.
Le parking de l'usine PSA Caen, à Cormelles-le-Royal mercredi midi au changement d'équipe.
Le palais de justice de Caen ce mercredi matin.
Le goéland n'arrive pas à déployer ses ailes pour s'envoler, ni pour monter sur le garde-corps.
Les magasins ont fait des démarques exceptionnelles très tôt cette année.
Deux doses de vaccin réservées par un médecin caennais, qui n'a pas été les chercher depuis mercredi dernier.
Des motards de la gendarmerie (illustration).
Chez Pierre, champion incontesté du jardin fleuri à Tourgéville, les narcisse et les joncquilles sont déjà là.
Le couple sourd et muet a pu se faire vacciner, même sans rendez-vous, l'équipe du centre a réussi à leur trouver une dose.
La police a intercepté une vingtaine de jeunes en gare de Deauville, ils arrivaient de Lisieux.
Chez Raimo, entre le casino et la place Morny, la queue s'étend dans la rue même après le couvre-feu
Le centre de santé a ouvert ses portes mardi 23 février, à Cambremer.
L'hôpital de Bayeux (illustration).
La gendarmerie a quadrillé les destinations touristiques du Calvados vendredi soir à l'heure du couvre-feu, ici à l'arrivée à Deauville par l'A132