Salah Hamdaoui

Salah Hamdaoui

Journaliste à France Bleu Hérault.

Ses dernières publications

Pierre-Vincent a fait plus de 2.000 km pour proposer d'héberger chez lui, à Lattes, une famille de réfugiés ukrainiens
Tout le monde met la main à la pâte : les bénévoles sur place et les équipes du convoi en provenance d'Occitanie
Discipline impérative notamment aux péages d'autoroutes
Inès, au volant d'un des plus gros poids lourds du convoi, supervisée par un professeur de conduite, William Deman
Vigilance orange pluies-inondations dans l'Hérault, à partir samedi matin et jusqu'à au moins dimanche en raison d'un épisode méditerranéen (illustration)
Quartier de l'Ile de Thau à Sète où les coups ont été entendus ce jeudi matin
L'avocate général avait requis 25 ans de réclusion criminelle contre l'accusé
C'est dans ce petit village, près du Caylar, que le double assassinat a été commis
La directrice de la PMI, à l'époque des faits, a été malmenée à la barre de la cour d'assises de l'Hérault
C'est dans cette maison, aux Rives, que le drame s'est déroulé
4.500 personnes vivent à l'année à Carnon, station balnéaire
Aux heures de pointes, c'est un flot incessant de voitures sur l'avenue de l'Europe, à Lattes
Le rassemblement pour la paix en Ukraine a réuni 150 personnes environ à Montpellier
Le Dr Denis Agret juste après sa relaxe que le tribunal correctionnel de Montpellier a mis moins de cinq minutes à prononcer
En 2012, trois-quarts des élus de 'l'Hérault ont refusé de parrainer un candidat à la présidentielle (illustration)
Dans la très grande majorité des cas, l'adaptation d'un logement pour une personne âgée concerne la salle de bain (illustration)
Avec un élagage efficace et régulier, la moitié des incidents sur le réseau téléphonique pourrait être évitée selon Orange (illustration)
 Le bateau qui a complètement brulé au niveau du quai Port Neuf à Béziers
Trois personnes en détention provisoire et une quatrième placée en Centre de rétention administrative après la manifestation anti-pass et gilets jaunes samedi à Montpellier
On estime que cinq millions de sportifs en France, professionnels et amateurs, font face à un risque de commotion cérébrale (illustration)