Victoria Koussa

Journaliste à France Bleu.

Ses dernières publications

La SNSM a besoin de vous
"Libra", la monnaie virtuelle de Facebook, permettra de faire ses courses sur le réseau social sans sortir sa carte bancaire.
D'après Santé publique France, il y a eu 58 noyades en Ile-de-France l'été dernier, dont 18 mortelles.
Moins d'une femme sur deux pratique une activité physique et sportive, d'après l'étude de l'assurance Attitude Prévention.
La fréquentation des urgences augmente dans les grandes villes lors des pics de pollution d'après l'Insee.
Le nombre de décès liés au tabagisme chez les femmes a été multiplié par 2,5 en l'espace de 15 ans.
Entre 2017 et 2018, la part des litiges sur les moyens de paiement est passée de 20 à près de 30%.
Édouard Philippe et douze autres ministres se réunissent ce jeudi 23 mai 2019 pour le premier Conseil de défense écologique.
En mai 2010 déjà, les personnels de la petite enfance à Montpellier.
Deux salariés de Cora près de Saint-Malo ont été licenciés pour "faute grave" pour avoir refusé de travailler le dimanche.
Grâce aux "directives anticipées", il est possible de mettre par écrit ce que l'on souhaite en cas de "perte définitive de conscience".
Les fonctionnaires se mobilisent depuis des mois contre le projet de loi du gouvernement qui vise à réformer la fonction publique.
Dans la presse régionale, Emmanuel Macron fustige les nationalistes "qui veulent diviser" l'Europe.
Depuis un mois, plusieurs hôpitaux en France suivent le mouvement de grève parisien dans les services des urgences.
Le tarif de l'électricité va augmenter de près de 6% le 1er juin, 25 millions de foyers sont concernés.
Des compteurs Linky installés dans certains appartements
illustration sécheresse mayenne
Deux jours d'hommage sont rendus lundi et mardi à Cédric de Pierrepont (à gauche) et Alain Bertoncello (à droite) tués au Burkina Faso.
Emmanuel Macron s'adressait ce jeudi 25 avril en direct à la télévision aux Français avant de répondre aux questions de 300 journalistes.
navette électrique autonome