Les nouveaux TER Régiolis sont sur les rails en Aquitaine dès fin avril

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 14 avril 2014 à 19:00

Le TER Régiolis est fabriqué par Alstom
Le TER Régiolis est fabriqué par Alstom © Radio France - Xavier Ridon

Une nouvelle génération de TER est bientôt en circulation en France. Le Régiolis, c'est son nom, entrera en fonction mardi prochain, le 22 avril, tout d'abord sur la ligne Bordeaux-Agen. Le voyage inaugural était ce lundi matin avec un aller-retour Bordeaux-Langon.

La ponctualité des TER en Aquitaine a laissé à désirer en 2013. L'Aquitaine fait partie des mauvais élèves, juste derrière les régions PACA et Rhône-Alpes selon les chiffres de la SNCF fournis par l’Autorité de la qualité de service dans les transports. Dans la région, 11,5 % des trains régionaux arrivent en retard, c'est à dire avec plus de cinq minutes de retard. Renouveler le parc ferroviaire pourrait améliorer ces mauvais résultats.

Douze régions concernées

L'Aquitaine est la première région à bénéficier de ces nouvelles rames électriques aux 210 places, fabriquées par Alstom. Dans la région, vingt-deux rames vont être installées pour un coût de 155 millions d'euros, entièrement financé par le conseil régional.

Au final, ce sont 12 régions qui vont bénéficier de ce nouveau TER : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Franche-Comté, Haute-Normandie, Lorraine, Midi-Pyrénées, PACA, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charentes. Douze régions soient 182 nouvelles rames pour un coût total dépassant les 1,5 milliard d'euros.

Alain Rousset est venu inagurer cette nouvelle rame de TER - Radio France
Alain Rousset est venu inagurer cette nouvelle rame de TER © Radio France - Xavier Ridon
Dans le voyage inaugural ce lundi matin, des membres d'associations d'usagers étaient embarquées. C'est le cas de Françoise Leclerc, présidente de l'Association des usagers des transports publics du Sud-Gironde qui met beaucoup d'espoir dans ce TER Régiolis.

"Avoir des trains performants, c'est inciter une population qui n'a pas une bonne image du TER."   — Françoise Leclerc, présidente de l'association des usagers des transports publics du Sud-Gironde

"Avoir des trains performants, c'est inciter une population qui n'a pas une bonne image du TER"

Françoise Leclerc, présidente de l'association des usagers des transports publics du Sud-Gironde - Radio France
Françoise Leclerc, présidente de l'association des usagers des transports publics du Sud-Gironde © Radio France - Xavier Ridon
Après les TER Régiolis, les TER Région2N à deux étages et 330 places , fabriqués par Bombardier, entreront en Aquitaine et sur tout le territoire français dès l'automne prochain.

Alain Rousset à la SNCF : "Les régions ont des exigences à faire valoir"

Partager sur :