Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les policiers de Perpignan équipés de caméras pour les interventions délicates

-
Par , France Bleu Roussillon

Certains policiers qui patrouillent quartier Saint-Jacques ou Saint-Mathieu à Perpignan sont maintenant équipés de caméras. Un bon moyen pour apaiser les tensions entre les fonctionnaires et les citoyens contrôlés selon la direction de la sécurité publique. Les syndicats sont sceptiques

Caméras piétons police
Caméras piétons police © Radio France - par Blandine Costentin

Certains policiers de Perpignan sont désormais équipés de caméras portatives installées sur leur uniforme.C'est une expérience lancée dans toutes les zones d'éducation prioritaire. A Perpignan, trois caméras sont à disposition des policiers qui patrouillent quartier Saint-Jacques, Saint-Mathieu et La Réal.L'idée est de permettre aux policiers de filmer certaines de leurs interventions, les plus délicates,  limitant ainsi l'agressivité des personnes interpellées. Les vidéos peuvent aussi permettre aux policiers d'apporter la preuve qu'ils n'ont fait preuve d'aucune violence.Pour le commissaire divisionnaire Jean-François Scoffoni, le directeur départemental de la sécurité publique, il s'agit à la fois de garantir la probité des agents et de fournir des preuves en cas d'insultes ou d'agression envers les policiers.

 

 

Le syndicat Alliance Police est très sceptique sur ce nouvel équipement : on ne fait plus confiance aux policiers et les fonctionnaires n'auront pas toujours le temps ou le réflexe de déclencher l'enregistrement dans les situations délicates

Pour le moment seules trois caméras sont en circulation. Si l'expérimentation est satisfaisante elle pourrait être étendue à toutes les patrouilles de Perpignan dans les 6 prochains mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess