Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les touristes disparus dans le Verdon sont sains et saufs, mais qui va payer les recherches ?

samedi 17 août 2013 à 9:07 - Mis à jour le samedi 17 août 2013 à 23:59 Par Germain Arrigoni et Nathalie Delpeyrat, France Bleu

Les gendarmes ont retrouvé les disparus du Verdon samedi après-midi. Il s'agissait en fait de deux couples d'une quarantaine d'années. Ils ont expliqué qu'ils s'étaient perdus et étaient rentrés chez eux, après avoir loué un canoé au lac de Sainte-Croix. Leur embarcation avait été retrouvée vide entraînant la mise en place d'un important dispositif de recherches.

Le canoë retrouvé vide dans lequel avait pris place quatre touristes qui se sont manifestés sains et saufs samedi
Le canoë retrouvé vide dans lequel avait pris place quatre touristes qui se sont manifestés sains et saufs samedi © MaxPPP

 

40 gendarmes, un hélico, des plongeurs, des maitres chiens, tout ça pendant trois jours pour rien dans le Verdon...Les touristes soit disant disparus au lac de Sainte-Croix ont été retrouvés sains et saufs. Il ne s'agissait pas d'une famille, contrairement à ce qu'avait déclaré le loueur, mais de deux couples d'amis. Ils se sont disputés et ont décidé d'abandonner leur canoé sur la rive avant de rentrer chez eux dans les Alpes de Haute Povence. Malgré le battage autour de leur disparition, ils n'ont rien dit, certainement un peu honteux et dépassés par les évènements. C'est une de leurs connaissance qui a fini par alerter les gendarmes.

Originaires de la région de Manosque, ces quatre personnes n'avaient plus donné signe de vie depuis jeudi après-midi, jour où elles étaient parties étaient parties faire du canoë sur le lac de Sainte-Croix, à limite des Alpes-de-Haute-Provence et du Var.

Les disparus du verdon . Emmanuel Dupuis, directeur de cabinet du préfet du Var

Le canoë retrouvé vide vendredi

L'embarcation avait été retrouvée vide hier entraînant la mise en place d'un important dispositif de recherches. "C'est l'amie d'un des couples qui a alerté les gendarmes et a donné les coordonnées" d'une des femmes portées disparues, a précisé la procureure de la République de Draguignan, Danielle Drouy-Ayral. "On l'a contactée, elle s'est déplacée à Aiguines où elle a été entendue par les gendarmes. Elle a reconnu que c'était elle et ses amis qui avaient abandonné le canoë après avoir eu un souci de navigation et s'être disputés", a-t-elle ajouté."Pris de panique", ils ont emporté pagaies, gilets et bidons, "ont emprunté la piste et sont rentrés chez eux", a raconté sur les lieux le capitaine de gendarmerie Frédéric Del Aguila, qui a salué ce "dénouement heureux". "Un peu inquiets des conséquences que ça aurait pu avoir, ils ont renoncé à se manifester", selon la procureure, soulignant qu'il n'était pas possible d'engager de poursuites judiciaires à leur encontre.

Les disparus du verdon. Danielle Drouy-Ayral, procureur de la République de Draguignan

Depuis l'alerte donnée jeudi vers 21H par le loueur du canoë, s'inquiétant de leur absence, une quarantaine d'hommes, appuyés par un hélicoptère, étaient mobilisés, notamment une équipe de maître-chiens, des équipes de plongeurs équipés de sonars et d'autres secouristes fouillant les rives et sentiers proches du lac. Les parquets de Digne et de Draguignan s'étaient saisi de l'enquête et ouvert une information pour disparition inquiétante.

8H30 Les disparus du Verdon. Comment sont facturées les recherches ? Explication Clément Lacaton