Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Verts, les Communistes et les Socialistes réclament l'encadrement des loyers à Bordeaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé sa volonté de revenir sur une disposition majeure de la loi Duflot : l'encadrement des loyers. La mesure ne sera expérimentée qu'à Paris alors qu'elle devait être mise en oeuvre dans les grandes agglomérations comme Bordeaux.

Les loyers à Bordeaux auraient augmenté de près de 20% en dix ans.
Les loyers à Bordeaux auraient augmenté de près de 20% en dix ans. © Radio France

Selon le groupe Europe Ecologie-Les Verts à la Communauté urbaine de Bordeaux, la hausse des loyers a atteint 18,6 % depuis 2005 dans l'agglomération bordelaise qui reste l'une des plus chères de France, près de 9 euros le mètre carré . C'est pour cette raison que les écologistes, suivis dans la foulée par le Parti communiste et le Parti socialiste viennent de réclamer au président de la CUB Alain Juppé l'encadrement des loyers.

En cette année 2014, suite à la loi Duflot, l'encadrement des loyers devrait être appliqués dans de nombreuses communes de l'agglomération, mais aujourd'hui c'est le flou le plus total, puisque le Premier ministre Manuel Valls vient d'annoncer que la mesure ne sera mise en place qu'à Paris en guise d'expérimentation.

Toujours est-il que pour les familles il est de plus en plus difficile de trouver un logement à un prix abordable. Même chose pour les étudiants qui galèrent pour dénicher un toît et ne pas dépenser une fortune. Effectivement, il y a de quoi tiquer à la lecture des prix affichés, près de 500 euros dès qu'on approche du deux pièces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess