Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les vignerons de Touraine optimistes pour la cuvée 2015

dimanche 16 août 2015 à 14:20 Par Valentine Schira, France Bleu Touraine

Les viticulteurs d'Indre-et-Loire organisent plusieurs manifestations à l'occasion du week-end du 15 août. A Amboise, une foire aux vins rassemble une dizaine de vignerons. Tous sont unanimes : la récolte de cette année sera de grande qualité.

La foire aux vins d'Amboise
La foire aux vins d'Amboise © Radio France - Jérôme Collin

Les vignerons d'Indre-et-Loire attendent un cru 2015 de qualité

Les viticulteurs d'Indre-et-Loire profitent du week-end du 15 août pour faire découvrir leur domaine et leur production. A Amboise, une foire aux vins est organisé dans le tunnel du château. Les curieux sont nombreux à se déplacer, notamment des touristes étrangers de passage pour visiter les châteaux de la Loire.

A cette période de l'année, les foires aux vins sont aussi l'occasion pour les vignerons de se prononcer sur la qualité des récoltes à venir. Les vendanges vont commencer très prochainement, début septembre voire fin août.

"Le cru 2015 devrait être un bon millésime , explique Lionel Truet, qui possède un vignoble de six hectares à Saint-Ouen-les-Vignes, au nord d'Amboise. C'est une année précoce, dix-quinze jours d'avance. Qui dit année précoce dit bon millésime. "

Les récentes pluies ont fait regonfler le raisin, longtemps asséchés par les fortes chaleurs. "Il n'y a pas eu de pluie pendant trois mois. C'est du jamais vu ! ", s'exclame Gilles Dutertre, vigneron à Limeray.

La qualité au rendez-vous, mais sans doute pas la quantité

 

La sécheresse aura quand même des répercussions : il devrait y avoir 20 à 30 % de récoltes en moins par rapport à une année normale. Cela inquiète les vignerons qui sont déjà confrontés depuis trois ans à une chute de leur production. Certains n'ont d'ailleurs plus aucune bouteille en stock.