Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loïck Peyron, un surdoué de la voile qui rentre, enfin, dans la légende du Rhum

lundi 10 novembre 2014 à 10:08 Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Loire Océan

Loïck Peyron a remporté lundi la 10e Route du Rhum avec le maxi trimaran Banque Populaire VII. Un nouvel exploit pour le skipper âgé de 54 ans qui a déjà réalisé 49 traversées de l'Atlantique.

Loïc Peyron remporte la Route du Rhum
Loïc Peyron remporte la Route du Rhum © Alexis Courcoux

Il est dans la légende de la Route du Rhum. Loïck Peyron n'avait jamais fait mieux que cinquième sur cette transatlantique à laquelle il avait déjà participé six fois. Et cette année, sa victoire est d'autant plus remarquable que le skipper n'avait pris le bateau en main que début septembre (soit deux mois avant le départ) pour remplacer son skipper attitré, Armel Le Cléach, qui n'a pas pu prendre le départ de la course.

Le 16 août, en chutant sur un objet tranchant, il a eu le tendon du pouce et le nerf médian sectionnés. Il s'est fait opéré mais le spécialiste lui a interdit de prendre le départ de la course. Initialement, Loïck Peyron devait disputer la course sur le mythique trimaran jaune de Mike Birch. Le bateau de 12m s'appelait "Happy". Il était allé le chercher en Angleterre. Le navigateur voulait au départ faire une transat "comme avant ".

C'est lors de son parcours de qualification avec "Happy" le 23 août que Loïck Peyron a reçu un appel sur son portable pour lui annoncer le forfait d'Armel Le Cléac’h. Peyron a participé à sa toute première Route du Rhum en 1982 à bord du petit trimaran La Baule-Teletota. Il n’avait alors que 22 ans.

Un palmarès exceptionnel

A 54 ans, le skipper né à Nantes, en plus d'être un fan de jeux vidéos, est un surdoué de la voile. Il n'y a qu'a regarder son palmarès pour s'en convaincre : Trois victoires dans la Transat anglaise (1992/1996/2008), deux dans la Transat (en double) Jacques-Vabre (1999-2005), une dans la Barcelona World Race (en double/2011)... Sans oublier le Trophée Jules-Verne (en équipage/2012) et cinq titres de champion du monde Orma (trimarans de 18,28 m)...

Loïck Peyron a également été co-barreur du catamaran Alinghi dans la 33e Coupe de l'America en 2010 à Valence (Espagne) et du trimaran AC72 Artemis dans la 34e, l'an dernier à San Francisco.

Il baigne tout petit dans l'univers de la mer

Loïck Peyron est marié et père de quatre enfant. Il est né à Nantes le 1er décembre 1959. Il vit au Pouliguen. Il est le cadet des trois Peyron. Bruno, l'aîné, a remporté le premier Trophée Jules-Verne en 1993 (puis en 2002 et 2005), et Stéphane, le benjamin, ancien véliplanchiste, est journaliste et documentariste. Le père de Loïck était officier de marine marchande. Tous partagent la même passion pour la mer. Initiés par leur père officier de marine marchande, Loïck Peyron, ses deux frères et deux sœurs ont tiré leurs premiers bords sur le bateau familial. Pendant son enfance, la mer avait une grande place dans la vie de Loïc Peyron : "Je me rendais au lycée de La Baule en traversant la baie à la voile depuis le Pouliguen, ce qui d'ailleurs me faisait arriver de temps en temps en retard en cours " confiait le skipper il y a quelques mois.

A 12 ans, "le petit lutin" comme on le surnomme dans le milieu de la voile assiste à la mise à l'eau de "Vendredi 13" un bateau que va barrer son oncle pour la Transat Anglaise. Ce jour là, il décide de devenir navigateur. A l’âge de 18 ans, il réalise sa première traversée de l’Atlantique. 

A lire aussi : notre dossier spécial Route du Rhum