Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Bien-être - Santé

7 adolescents repeignent les murs d'un EHPAD à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Du 29 juillet au 2 août, sept jeunes de la Maison Pour Tous du centre-ville de Valence, dans la Drôme, repeignent l'EHPAD Marie France Préault.

De 8h30 à 12h30, les jeunes s'activent pour repeindre les murs de l'EHPAD.
De 8h30 à 12h30, les jeunes s'activent pour repeindre les murs de l'EHPAD. © Maxppp - Axel Bourcier

Valence, France

Plutôt que de profiter de leur vacances, sept adolescents de 16 à 17 ans ont préféré connaître leur première expérience professionnelle. Leur mission est de repeindre les murs des salles communes de l'EHPAD Marie France Preault à Valence. Un premier job encadré par la régie de quartier et qui dure une semaine : du 29 juillet au 2 août. La directrice de l'établissement, Sylvie Cochet, s'en satisfait : "Pour nous, c'est particulièrement intéressant d'ouvrir l'EHPAD vers l'extérieur, cela nous permet de tisser des liens intergénérationnels. Les résidents sont ravis qu'il y ait autant de vie dans les salles communes et puis, on se rend compte que le travail est d'excellente qualité."

"Les garçons sont impeccables" 

Un chantier encadré directement sur place par Rachid Saïd. Il a l'habitude de ce type de projet avec des jeunes, il est toujours ravi : "Cela se passe très bien. Le travail est fait dans la bonne humeur et les garçons sont impeccables car ils sont très motivés, gentils et à l'écoute quand je leur montre comment peindre." 

Ces adolescents travaillent 20h à la semaine et sont payés au SMIC, ce qui leur fera un joli chèque de 150 euros vendredi : jour de fin de chantier.