Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Bien-être - Santé

Drôme : des milliers de punaises de colza envahissent les habitations

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Depuis quelques jours, certains habitants de Saint-Marcel-lès-Valence, dans la Drôme, font face à un envahissement de milliers de punaises "de céréales". Ces insectes sont inoffensifs et arrivent lors des fortes chaleurs.

Des centaines de milliers de punaises de colza dans les habitations de Saint-Marcel-lès-Valence
Des centaines de milliers de punaises de colza dans les habitations de Saint-Marcel-lès-Valence - Mairie de Saint-Marcel-lès-Valence

Saint-Marcel-lès-Valence, France

À Saint-Marcel-lès-Valence, des colonies de milliers de punaises de colza s'invitent dans les jardins et dans les habitations d'une dizaine d'habitants d'un lotissement près de champs de céréales. Ils ont très vite alerté la mairie en s'inquiétant de voir ces insectes envahir leur maison. 

"Elles sont inoffensives" 

Très vite, le 1er adjoint au maire, Jean-Michel Valla, s'est voulu rassurant : "Pas d'inquiètude, les punaises de colza sont inoffensives : elles ne piquent pas, elles ne puent pas et ne dévorent rien." Problème, elles sont très nombreuses et encombrantes. Pour lutter contre cette invasion, rien de plus simple : "De l'eau. Avec un jet d'eau, arroser les murs où jonchent les punaises de céréales et elles tombent. Il ne faut surtout pas acheter d'insecticides", prévient Jean-Michel Valla. 

La sécheresse, seule responsable

Un premier phénomène de ce type est apparu il y a cinq ans dans la commune. Et d'autres cas ont existé ces dernières années dans le département. L'apparition des punaises de colza interviendrait lors de fortes chaleurs. "Elles viennent lors des années très sèches et la canicule a accentué ce phénomène", constate le premier adjoint au maire. "Les récentes pluies et l'épisode orageux vont peut-être stopper leur prolifération."

"Le phénomène ne dure généralement pas plus de dix jours", affirme Jean-Michel Valla. Pour les habitants touchés, il faudra donc attendre.