Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

10 choses que vous ne savez pas encore sur The Voice Kids

vendredi 29 août 2014 à 16:00 - Mis à jour le samedi 30 août 2014 à 15:00 Par Anne Orenstein, France Bleu

TF1 a lancé samedi dernier The Voice Kids, une déclinaison enfantine de son célèbre télé-crochet. Avant la deuxième émission ce samedi soir, France Bleu vous en dit plus sur l'émission en dix indiscrétions.

The Voice Kids
The Voice Kids © Shine/Bureau233 - P.Carpentier
  1. Dans les tuyaux depuis longtemps 

Cela fait presque un an que l'émission a été tournée, lors des dernières vacances de Toussaint , en octobre 2013. Les castings ont eu lieu après The Voice 2 et avant The Voice 3, ce qui explique qu'on retrouve Louis Bertignac . TF1 a attendu la rentrée pour diffuser l'émission, d'abord parce qu'elle s'adresse aux familles et principalement aux enfants (regardez les publicités avant ou pendant l'émission !), ensuite parce qu'elle permet de faire patienter jusqu'en janvier prochain pour la prochaine édition du The Voice adulte. Si elle avait été diffusée à Noël comme cela avait été envisagé un temps, cela aurait été trop proche.

  1. Un succès partout dans le monde

Aujourd’hui, The Voice Kids existe dans 24 pays. The Voice est un succès partout dans le monde ce qui a conduit les pays à très vite lancer une version enfant avec un très gros succès à la clé avec des résultats exceptionnels au point de vue audience. Au Pays-Bas, par exemple, la version enfant a fait plus de téléspectateurs que celle pour les adultes . En Allemagne, les enfants ont convaincu 300.000 téléspectateurs de plus que les adultes.

  1. Un jury adapté par rapport à The Voice adulte

Comme The Voice Kids a été enregistrée après les castings de The Voice 2, Louis Bertignac était encore dans l'équipe de l'émission. Il n'a donc pas été difficile à convaincre d'autant que ce qu'il recherche chez les grands artistes, « c'est leur côté enfantin. Moi, si j'aime Chuck Berry, c'est parce que ce sera toute sa vie, même à 80 ans, un gamin. Là on était devant des grands artistes parce que c'était des gamins. Ce qui peut leur arriver de pire, c'est qu'ils changent. Qu'ils ne restent plus gamins.  »

Florent Pagny a lui décliné la proposition  car il ne voulait pas dire non à un enfant. Il n'imaginait pas que la dynamique de l'émission soit la même et que certaines fois, les fauteuils ne se retournent pas du tout.

Jenifer a posé toutes les questions possibles et imaginables à la production pour vérifier que ce ne serait pas une sorte de concours de mini-miss .

  1. Des centaines de candidats

Les castings étaient ouverts aux enfants de 5 à 16 ans mais la plus petite retenue a 6 ans. C'est Glria qu'on a vue dans la première émission. Au début, il y a eu mille candidats. Cinquante seulement ont été retenus pour les auditions à l'aveugle. Certains se sont présentés d'eux-mêmes, en envoyant leur vidéo au casting. D'autres ont été repérés dans les concours régionaux, dans les chrorales, les conservatoires, les écoles de musique ou de comédie musicale. Des enfants ont également été repérés sur les réseaux sociaux  comme Gloria dont la maman avait posté une vidéo d'elle chantant avec sa fille sur Youtube.

  1. Deux animateurs pour le prix d'un 

Pour rassurer les enfants et bien les encadrer, la production a décidé de confier l'animation non seulement à Nikos , figure emblématique de l'émission, mais aussi à Karine Ferri . La jeune femme a un rôle beaucoup plus important que dans la version adulte puisque c'est elle qui est chargée d'accompagner les enfants sur la dernière ligne droite et de les aider à se détendre. La production a eu à cœur que les enfants ne soient jamais seuls. Les animateurs sont comme de véritables nounous pour les enfants .

The Voice Kids - Aucun(e)
The Voice Kids - P. Carpentier
  1. Moins d'émissions que pour la version adulte 

Il y aura au total 5 émissions, 3 séances d'auditions à l'aveugle, une soirée de Battles le samedi 13 septembre et la finale, en direct le 20 septembre. Il se sera donc écoulé 11 mois entre les enregistrements et la finale . On peut donc s'attendre à ce que les enfants aient grandi mais la production promet qu'aucune voix n'aura mué.

La mécanique du jeu est la même pour les auditions à l'aveugle avec 9 enfants dans chaque équipe.

En revanche, elle évolue pour les Battles. Dans chacune d'entre elles, il y aura trois enfants d'une même équipe en compétition pour interpréter en trio une seule et même chanson. Comme dans la version adulte, leur coach choisira seul l'enfant qu'il souhaite garder pour la finale en direct. La production a choisit cette organisation pour qu'aucun enfant ne soit éliminé tout seul . «Ils sont plus en mode équipe,  explique Jenifer. *Celui qui part, il continue à encourager son équipe et même, ils nous envoient des petits messages. Entre eux, c'est une vraie colonie de vacances. * »

  1. Un coaching comme pour les adultes 

Selon Garou, il était évident qu'il fallait se comporter avec les enfants comme il l'aurait fait avec des adultes : "Ils ont surtout pas envie qu'on soit différent du The Voice adultes. Parce que si ils sentent qu'on fait « allo toi, comment ça va ! (NDLR : il prend une voix de clown !), ça c'est tout ce qu'ils détestent. Ils ont regardé The Voice, ils veulent faire le vrai show ."

Louis Bertignac a trouvé le coaching plus simple que pour les adultes. "*Ils sont très purs. On n'a pas à leur enlever des défauts qu'ils ont acquis pendant des années. Et puis, ils apprennent à une vitesse hallucinante . On n'a pas besoin de leur répéter deux fois le même truc. Tout est plus simple." *

  1. Pas d'album à gagner 

A la clé de The Voice Kids, une bourse d’études qui permettra au gagnant d’approfondir sa connaissance du chant mais pas un album comme pour les adultes. C'est d'ailleurs ce qui a décidé Jenifer à participer. Pour la chanteuse, ils sont trop jeunes pour commencer une carrière.

Mais selon Garou, il y a encore plus à gagner pour eux. "Ils sont déjà le petit enfant qui chante très bien dans la famille, mais là, quand ils arrivent, ils en voient d'autres et c'est comme s'ils retrouvaient leur troupeau, ceux qui leurs ressemblent. Ils se sentent moins seuls. "

  1. Carton plein pour TF1 

En France, The Voice Kids commence sur des niveaux très élévés alors que beaucoup de gens étaient encore en vacances. Samedi dernier, 6.36 millions téléspectateurs avaient choisi TF1, avec un pic à 7.5 millions de curieux . Cela correspond à une part de marché de 34.2% sur les 4 ans et plus, 43% sur les ménagères de moins de 50 ans, 49% auprès du public des 15/24 ans et 52% sur les 4/14 ans. C'est vraiment une très bonne affaire pour TF1.

TF1 a prévu tout un tas de produits dérivés, des jeux, des instruments de musique, des tee-shirts et même un livredont vous êtes le héros dans la collection de la Bibliothèque rose.

  1. Il y aura un The Voice Kids 2 

Le casting du deuxième numéro de la version enfant du télécrochet est déjà ouvert. Les castings ont commencé mais vous pouvez encore vous inscrire en envoyant nom, date de naissance, coordonnées complètes et un lien internet vers une vidéo de l'enfant en train de chanter à castingbbo@gmail.com . Les tournages auront lieu durant les prochaines vacances scolaires. The Voice Kids, tous les samedis à 20h55  .