Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le 134e Comice de Feurs fait la promotion de la viande locale

jeudi 8 mars 2018 à 19:30 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire

Du vendredi 9 au dimanche 11 mars, les écuries de Feurs accueillent la 134e édition du Comice. Un week-end pour célébrer le travail de nos éleveurs et artisans locaux, avec 200 animaux de boucherie présentés au concours agricole.

Frédéric Duchêne, éleveur aux côtés de Pierre Dosson, président du Comice agricole de Feurs et de Georges Ducreux
Frédéric Duchêne, éleveur aux côtés de Pierre Dosson, président du Comice agricole de Feurs et de Georges Ducreux © Radio France - Sophie Allemand

Feurs, France

Redonner aux Français l'envie de manger de la viande de proximité et de qualité, tel est l'objectif de ce Comice agricole de Feurs. Bêtes limousines, charolaises et ovines... Des dégustations seront organisées tout le week-end pour les quelques 340.000 visiteurs attendus. 

"On travaille avec des éleveurs locaux, des produits régionaux et c'est aussi ce que recherchent les clients : de la viande de qualité, mise en valeur par notre savoir-faire", insiste Georges Ducreux, boucher-artisan à Feurs. Un message nécessaire face aux importations actuelles, alors que les agriculteurs s'inquiètent du Mercosur. Un accord de libre échange qui permettrait l'importation de 70.000 tonnes de viande bovine en provenance du Brésil, de l'Argentine, de l'Uruguay ou encore du Paraguay, sans aucun frais de douane.  

Manger de la viande à la "locavore"

"C'est vrai que notre profession et la viande sont pas mal attaquées ces derniers temps, par les associations par exemple. C'est donc important de défendre aussi bien les éleveurs que notre métier", explique le boucher-artisan. 

Le phénomène "locavore", favorisant les circuits courts, est en route. Pierre Dosson, président de l'association du Comice agricole de Feurs, en a bien conscience : "quand on sait d'où ça vient, automatiquement ça engendre une envie de consommer". Afin de garantir une traçabilité aux visiteurs, des écrans seront installés dans les écuries pour diffuser des informations concernant l'élevage : alimentation des animaux, sécurité sanitaire... Un tiers des animaux du concours sont d'ailleurs vendus à des artisans-bouchers, garantissant une commercialisation directe, le reste à des entreprises. 

Reportage dans la boucherie Ducreux à Feurs (Sophie Allemand)

Boucher : une profession qui recrute

Depuis une dizaine d'années, le Comice organise le concours d'apprentis bouchers. Cette fois, 12 concurrents s'affronteront en binôme devant le public au Pôle des Saveurs des écuries : un véritable spectacle de préparation en direct. De quoi redorer l'image de cette profession qui peine à recruter, avec environ 7.000 postes à pourvoir au niveau national

Un métier qui a "de l'avenir et a beaucoup évolué. Ce n'est plus la même boucherie qu'il y a 50 ans ! Il y a beaucoup plus de travail de préparation fine sur la viande", raconte Georges Ducreux.  "Quand ils travaillent sur un stand, ça permet aux visiteurs de voir l'importance du travail effectué au niveau de la préparation, de la présentation et de la décoration," précise ce dernier. 

"Ce spectacle de préparation d'un morceau de viande, chose que le consommateur ne voit plus nulle part", Pierre Dosson, président de l'association du Comice agricole de Feurs

Depuis 2009, la "mini-ferme" pour les enfants prend place au Comice. Cette année encore, ânes, lapins moutons et chèvres seront réunis pour ravir les plus petits. Le billet d'entrée pour le Comice coûte 4 euros, l'entrée est gratuite pour les moins de 14 ans. 

Un événement France Bleu, nous y serons en direct du samedi au dimanche.

Plus d'informations sur le site du Comice de Feurs