Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

23 AOÛT 1944 | Albertville libérée, le capitaine Bulle assassiné

samedi 23 août 2014 à 6:00 Par Denis Souilla et Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

Le 23 août 1944, il y a 70 ans, Albertville est l'une des dernières villes libérées des Pays de Savoie. Les Allemands se retrouvent encerclés. La reddition ne se passera pas comme prévu, pas pacifiquement.

Entrée des FFI lors de la libération d'Albertville, août 1944.
Entrée des FFI lors de la libération d'Albertville, août 1944. © DR

L'assassinat du capitaine Jean Bulle

Les Allemands, bien que conscients que la guerre était perdue, ont opposé une farouche résistance et ont tenu Albertville pendant plusieurs jours. Cela a d'ailleurs coûté la vie au célèbre lieutenant Jean Bulle. Lui qui avait organisé le parachutage du col des Saisies le 1er août, est chef de la résistance locale. Deux jours avant la libération de la ville, sont bataillon Bulle encercle Albertville. Le lieutenant se rend, dépose les armes aux portes de la ville et croit pouvoir négocier la reddition allemande sur la promesse d'un officier ennemi de pouvoir repartir libre. Il sera encerclé, abattu et retrouvé le lendemain matin sur une petite route. Il sera élevé au titre de capitaine, à titre posthume.

Libération Albertville Evelyne Estadès

Libération d'Albertville, 23-24 août 1944. - Aucun(e)
Libération d'Albertville, 23-24 août 1944.

"Les Allemands affolés ont incendié l'hôtel des Postes"

Antoine Martel a 89 ans aujourd'hui, il a vécu de très près cette libération d'Albertville. À l'époque, le jeune homme de 19 ans était vice-président départemental des moins de 20 ans dans la Résistance. Il appartenait au fameux Bataillon Bulle qui a participé à la libération de ville. "C'était très dur, très dur. J'ai tellement souffert. J'ai perdu mon père j'avais quinze ans. Des FTP (francs-tireurs et partisans, ndlr) sont venus nous aider. Les Allemands affolés ont incendié l'hôtel des Postes et sont partis vers la Tarentaise et le Petit-Saint-Bernard. J'ai mis le drapeau français sur le toit de l'hôpital" , se souvient le résistant.

Libération Albertville Antoine Martel

 

 

Plaque commémorative pour le capitaine Jean-Marie Bulle à Albertville. - Aucun(e)
Plaque commémorative pour le capitaine Jean-Marie Bulle à Albertville.

 

 

 

 

DOSSIER libération savoie haute savoie - Aucun(e)
DOSSIER libération savoie haute savoie