Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Dijon, la périlleuse descente du père Noël avant sa tournée annuelle

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

La foule était dense ce dimanche soir à 18 h 30 place de la Libération et dans la cour de l'hôtel de ville de Dijon. Avant de filer faire sa grande tournée annuelle de cadeaux, le père Noël est descendu de la tour Philippe le Bon pour distribuer des papillotes.

Toujours en forme, et un rien cabotin, le père Noël se fait acclamer avant de rejoindre ses fans.
Toujours en forme, et un rien cabotin, le père Noël se fait acclamer avant de rejoindre ses fans. © Radio France - Jacky Page

Avant de distribuer les papillotes, le Père Noël est apparu tout en haut de la tour Philippe le Bon, 46 mètres de hauteur, puis il a rejoint le sol accroché à une corde. Alain porte sa petite-fille Mazarine sur ses épaules, pour qu’elle ne manque rien du spectacle. Une corvée pour le grand-père ? Pas du tout. « Ce sont des conditions très agréables pour moi. D’avoir mes petites-filles de temps en temps, ça me fait du bien ».

S'il tombe, il ne peut pas distribuer les cadeaux ce soir _ Mazarine, 6 ans

Un projecteur balaie la façade de l’hôtel de ville, son faisceau grimpe le long de la tour Philippe le Bon, et soudain, à son sommet apparaît le père Noël qui salue ses admirateurs en faisant de grands gestes. « Le père Noël nous fait coucou ! », commente Mazarine du haut de son perchoir. L’homme en manteau rouge entame sa descente : « il a le vertige, il voit pas très bien parce qu’il descend à l’envers ». La fillette s’inquiète : « s’il tombe, il peut pas distribuer les cadeaux ce soir ». 

Elle admire ses belles bottes, puis compatit en voyant le vieillard adulé se balancer au bout de son filin, le faisceau du projecteur en pleine face : « ça doit lui faire mal aux yeux ». Devant les enfants soulagés, le père Noël atteint le sol, puis se débarrasse de son harnais pour endosser sa hotte et commencer sa distribution de papillotes.

Les copains pompiers du père Noël

« Vous voyez, je fais des heures supplémentaires », plaisante le père Noël tout en garnissant de friandises les mains qui se tendent. « Comme je suis en avance sur ma tournée, je me suis arrêté à Dijon ». La descente n’était-elle pas risquée ? « Vous savez, le père Noël n’a peur de rien. J’avais surtout mes copains les pompiers qui m’ont facilité le travail ». Derrière lui, des pompiers effectivement démontent déjà le système de cordages qui avait sécurisé la descente. Jusqu’à l’année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess