Événements

Alésia : Albert Uderzo visite Astérix... et les vrais Gaulois

Par Géraldine Houdayer, France Bleu Bourgogne vendredi 24 avril 2015 à 5:30

Comparaison entre la bande dessinée et la reconstitution d'une armure gauloise.
Comparaison entre la bande dessinée et la reconstitution d'une armure gauloise. © Radio France - Géraldine Houdayer

Le MuséoParc Alésia à Alise-Sainte-Reine (Côte-d'Or) confronte dans une exposition la BD Astérix, le plus célèbre Gaulois, à la vraie vie en Gaule après la défaite de Vercingétorix. Au programme, histoire, rires... et potion magique. L'exposition "Astérix à Alésia, du mythe à la réalité" est visible du 25 au 30 novembre.

Astérix, Obélix, Panoramix, Falbala et les autres débarquent à Alésia. Le petit guerrier gaulois et ses amis s'installent au MuséoParc d'Alise-Sainte-Reine (Côte-d'Or) du 25 avril au 30 novembre. "Asterix à Alésia, du mythe à la réalité"   fait dialoguer la bande dessinée la plus vendue au monde et la réalité historique. Quand ils ont crée leurs personnages, Uderzo et Goscinny se sont appuyés sur ce qu'on savait des Gaulois dans les années 50 : le premier album d'Astérix date de 1959. Depuis, les historiens et les archéologues en savent beaucoup plus sur ce qu'était vraiment la vie en Gaule.

**"Nous n'avons pas cherché a exposer la véritable hisoire,nous nous en sommes servis pour amuser les enfants." Albert Uderzo, créateur d'Astérix ** **Les Gaulois mangeaient-ils vraiment des sangliers** **?** Les guerriers portaient-ils des casques ailés ? Les villageois portaient-ils leur chef sur un bouclier, comme Abraracourcix dans la BD ? Au fil des salles, on revit les aventures des irréductibles gaulois, pendant que **des planches expliquent les ressemblances... et les différences avec la vraie vie de l'époque.  ** Albert Uderzo, qui a crée Astérix et Obélix avec René Goscinny, a pu visiter l'exposition le 23 avril, deux jours avant l'ouverture au public. Le dessinateur et scénariste de 88 ans s'est dit **très ému de cet hommage** . *"Nous n'avons pas cherché à exposer la véritable histoire",* sourit-il devant les dessins de ses héros, "*mais nous nous sommes servis de l'histoire pour amuser les enfants* ".
 

Albert Uderzo : "bien sûr qu'on a tout inventé dans Astérix et pas forcément la réalité des choses"