Événements

Buffet melting pot pour la Saint-Sylvestre au restaurant chinois

France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 30 décembre 2015 à 19:19

Le restaurant asiatique va dresser son buffet pour 350 personnes.
Le restaurant asiatique va dresser son buffet pour 350 personnes. © Radio France - Angy Louatah

Le restaurant asiatique "La Pivoine" a décidé de mettre les bouchées doubles pour sa Saint-Sylvestre. Il y aura bien du foie gras à côté des nems et des rouleaux de printemps.

Le 31 décembre, tout le monde n'a pas le réflexe de se précipiter au supermarché avant la fermeture. La preuve : les restaurants du centre-ville de Saint-Étienne font le plein et les livreurs d'apéritifs s'attendent à faire la course toute la nuit.

"Quoiqu'il arrive, il faut du foie gras au réveillon !"

Passer la soirée au restaurant est certainement la solution idéale pour éviter de se torturer l’esprit à chercher des idées de recettes originales. Les restaurants du centre-ville de Saint-Étienne accumulent les couverts pour le dîner du 31. Certains proposent même des soirées à rallonge. Ce sera jusqu’à 5h du matin au restaurant chinois « La Pivoine » qui a décidé d’innover cette année. Rassurez-vous, le buffet sera toujours bien à volonté et également un peu plus garnie que d’habitude.

Melting pot à "la pivoine" (Reportage d'Angy Louatah)

Le premier réveillon de "Sainté Apéro"

C'est évidemment bien plus cher, mais en fin de soirée, il ne reste parfois plus qu'une seule solution : se faire livrer des apéritifs à domicile. Parmi vos fournisseurs potentiels, il y a « Sainté Apéro ». C'est une petite société créée en Janvier 2015, qui va donc connaître son tout premier réveillon du jour de l’an.

"On attend cette nuit avec impatience"

Le président Thibault Lyotard entend bien profiter de la nuit de la Saint Sylvestre pour gonfler ses recettes. Habituellement, il n'a qu'un seul livreur et pour l'occasion, il a fait appel à une personne supplémentaire. Pour autant, il n’appréhende pas du tout la charge de travail qui les attend.

Thibault Lyotard attend "40, 50 livraisons"