Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

Du 11 février 2019 au 29 mars 2019

Compagnie et vacances

Vacances d'Hiver
Vacances d'Hiver © Getty - DusanManic - E+

Les mots de l'hiver - Compagnie

Compagnie de chemin de fer, compagnie aérienne, et puis la compagnie de ses amis, de ses animaux, de ses nouveaux amis, voilà un mot énorme de résonances pendant les vacances, Jean, vous y faites écho ? 

Eh bien oui, il y a aussi les Compagnies pétrolière, là, ça ne fleure pas bon les vacances, encore que, sans essence, c’est gênant pour les transports. Il y a aussi les compagnies savantes, notamment et par exemple l’Académie française appelée aussi l’Illustre Compagnie. Et, j’allais oublier, les Compagnies théâtrales ou de ballet. Il y a aussi moins drôles les compagnies militaires, les compagnies d’un bataillon, et les Compagnies républicaines de sécurité, autrement dit les CRS. Alors inutile de dire que pareil mot mérite radiographie. Compagnie vient de fait du latin compania qui a aussi donné copain, signifiant tout simplement qui partage le pain. Mais si vous êtes en bonne compagnie, ne pas hésiter à partager un gâteau, un pique-nique, bref à dépasser le premier sens né dans les armées de César consistant à partager le casse-croûte avant de se battre. Autant partager le gâteau en allant se promener ! 

Les mots de l'hiver - Vacances

Vacances, vacancier, voilà des mots merveilleux, mais existent-ils depuis longtemps ? 

Bonne question parce qu’en l’occurrence, vacancier est un mot qui ne date que de 1925 et, vous n’allez pas le croire, mais il a été très mal accepté au départ. Un linguiste d’alors, René Georgin, le qualifiait de « nouveau mot affreux », il venait en effet de naître et allait remplacer estivant. Plus personne ne trouve laid le mot vacancier. C’est du latin vacare, être vide, avoir du temps, que vient le mot vacance d’abord temps d’interruption des tribunaux, puis absence de cours donnés aux élèves et enfin congés payés arrivant en 1936, temps de repos accordé légalement aux travailleurs. Et en fait estivant ne concernait que l’été, alors que vacancier touche toutes les saisons. Vivent les vacances. Et finalement quelle est la plus belle définition donnée des vacances : celle d’un auteur de mots croisés, un verbicruciste : la « fuite enchantée » !