Événements

Crusnes : la styliste Leonor Scherrer achète l’église de fer

Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine mercredi 6 mai 2015 à 17:19

Eglise de Crusnes
Eglise de Crusnes © Radio France - François Pelleray

La styliste Leonor Scherrer, fille du couturier Jean-Louis Scherrer, vient d'acheter une église unique en Europe: l'église sainte-Barbe, classée monument historique, près de Villerupt (Meurthe-et-Moselle). Cette église, vendue le 27 avril rend hommage aux mineurs de fer, mais Leonor Scherrer veut en faire un lieu artistique et culturel.

Le projet consisterait à installer un studio pour y enregistrer de la musique lyrique, et même funéraire . Mais l'ambition serait encore plus grande, il faudra deux ans pour la concrétiser, avec promet-on de grands noms. On en sait pas plus, la discrétion est de mise. On ne connait pas non plus le prix de vente, mais elle se serait vendue autour 250.000 euros, ce qui était le prix affiché.

Qui est Leonor Scherrer ? Elle est la fille du couturier Jean-Louis Scherrer, disparu il y a deux ans. Elle est également la muse du directeur artistique de la maison Givenchy. Son univers, c'est le noir, le gothique. Elle a sorti une ligne de vêtements de deuil . L’idée lui est venue lors des obsèques d'Yves Saint-Laurent.

La styliste a décidé d'acheter l'église sainte-Barbe, un édifice classé monument historique, qui se trouve dans le Pays-Haut, en Meurthe-et-Moselle, près de Villerupt.

Comment réagit le maire de Crusnes? Alain Eckel espère travailler en harmonie avec Leonor Scherrer: "Je suis content du moment qu’il s’agit de culture, même si on n’est pas tellement lyrique ici, on est plutôt rock. Après, c’est bien que cette église soit ouverte à des concerts. Ca pourra apporter de l’activité à Crusnes, en tout cas je vois ce projet d’un bon œil. IL faut reconnaître qu’aujourd’hui, les gens ne sont plus autant attachés à cette église de fer ."

Crusnes SON maire

De son côté, le diocèse de Nancy est content que cette église devienne un lieu culturel et pas seulement commercial. Les autres projets sérieux étaient un musée de petites voitures et des chambres d'hôte.

Cette église de fer dégage une atmosphère qui séduit, déjà en 2004, elle avait été le décor du film Les rivières pourpres 2 : les anges de l'apocalypse .