Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements

D'Anglet à Bordeaux juchés sur des échasses pour promouvoir la culture gasconne

lundi 18 août 2014 à 17:57 Par Yves Maugue, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu Pays Basque

Ce sont quatre amis d'enfance originaires des Pyrénées-Atlantiques. Ils se sont élancés ce lundi d'Anglet pour un périple de 250 kilomètres. Une marche qu'ils effectuent sur des échasses.

Les jeunes échassiers font une halte à Bayonne
Les jeunes échassiers font une halte à Bayonne © Radio France / Fanette Hourt

Pour la première fois, la Gascogne va être traversée de bout en bout... en échasses. La marche, baptisée la Chancada relie Anglet à Bordeaux, au long de la Gascogne historique. Le défi a été lancé par quatre copains d'enfance, originaires de Saint-Pé-de-Léren près de Salies-de-Béarn, passionnés d'échasses et de la culture gasconne. 

Ils se sont élancés ce lundi d'Anglet pour 10 jours d'efforts et 250 kilomètres. Ils ont programmé leur arrivée à Bordeaux le 28 août prochain. Leur premier arrêt a eu lieu à Bayonne, devant la mairie. Le but, c'est évidemment de faire connaître la culture gasconne. Pour cela, les échasses leur ont paru le moyen de transport inévitable.

"Nous voulons rencontrer les gens qui font vivre cette culture. Ce n'est pas une démarche passéiste." — Caroline Dufau, à l'origine de cette Chancada

Preuve de la modernité de la marche, les jeunes ont emmené des échasses en aluminium, plus légères, pour les soulager des échasses traditionnelles en bois. Deux accompagnateurs les suivent à vélo pour transporter le matériel nécessaire. Ce mardi, les échassiers partiront de Saint-Martin-deSeignanx, arrivée à Saint-Paul-les-Dax. Ils partiront à 8h en empruntant le chemin de halage. Et vous pouvez les rejoindre en route si vous le voulez, avec ou sans échasses. Ils feront une pause déjeuner à midi avec un pique-nique à hauteur de Saint-Jean-de-Marsacq.

"Notre but : rencontrer les gascons bien dans leurs pompes avec leur culture"