Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du 3 juillet 2017 au 4 septembre 2017

De terre et d'acier au Musée dela Grande Guerre de Meaux

Mudée de la grande guerre de Meaux
Mudée de la grande guerre de Meaux

L’ exposition «De Terre et d’acier : archéologie de la Grande Guerre» est présentée à Meaux du 1er avril au 18 septembre 2017 au sein du plus grand musée d’Europe consacré à 14/18 : le Musée de la Grande Guerre.

Cette année, le Musée de la Grande Guerre propose une exposition temporaire sur l’archéologie de la Grande Guerre. Archéologues, conservateurs et historiens ont réuni le fruit de leur recherche afin de présenter au grand public les découvertes récentes du quotidien des soldats de 14-18.

Qu’est-ce que l’archéologie de la Grande Guerre ? Cette discipline est née à l’occasion des grands travaux d’aménagement autoroutiers et ferroviaires à la fin des années 1980 dans les zones fortement marquées par les combats du Nord et de l’Est de la France. L’archéologue, habitué à l’étude de périodes plus anciennes, trouve ici un champ de recherche inédit.

En effet, que peut bien ajouter l’archéologie au très grand nombre de documents écrits, ico-nographiques, photographiques et cinématographiques, témoignages directs, qui forment le récit déjà bien étayé de la Grande Guerre ?

La réponse est toute entière dans cette exposition : il faut se confronter à l’aspérité des éclats d’obus, voir de ses propres yeux les casques troués de part en part, prendre la dimension des balles de mitrailleuse, s’interroger devant l’étrange contenu d’une boîte à souvenirs, deviner un regard derrière un masque à gaz, douter devant l’utilité d’un sabre ou d’une cuirasse, entrevoir un sursaut d’humanité dans la dignité d’une sépulture... pour comprendre ce que fut la vie quotidienne dans cet univers de mort.

Cette exposition offre une vision très pertinente et originale du quotidien du combattant et plus largement des enjeux de ce premier conflit mondial.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess