Événements

Déferlantes, Estivales, Electrobeach : les festivals d’été menacés en Roussillon

Par François David, France Bleu Roussillon mardi 17 juin 2014 à 10:52

Le festival Electrobeach au Barcarès (illustration)
Le festival Electrobeach au Barcarès (illustration) © Creative commons - Alexcorp66

L’inquiétude monte à mesure que le conflit des intermittents prend de l’ampleur. Ils étaient 400 à manifester ce lundi dans les rues de Montpellier contre le nouvel accord assurance-chômage.

Le compte à rebours est lancé dans les Pyrénées-Orientales. Mardi prochain (le 24 juin) Perpignan ouvre le bal des grands festivals de l’été avec le premier spectacle des Estivales de l’Archipel . La Compagnie Nationale de danse d’Espagne va-t-elle pourvoir monter sur scène ? Si rien ne bouge d’ici là, les intermittents menacent de se mettre en grève. L’inquiétude monte aussi pour les organisateurs des Déferlantes d’Argelès-sur-Mer (7 au 9 juillet), l’Electrobeach du Barcarès (11-12 juillet), le festival Pau Casals de Prades (à partir du 25 juillet) ou la Fête du travailleur catalan (27-28 juillet au Bocal du Tech). Autant d’événements qui rassemblent chaque été des milliers de personnes, avec des retombées économiques très importantes.« C’est le seul moyen de nous faire entendre », explique Pascal Schmitt, un intermittent du spectacle des Pyrénées-Orientales, mobilisé contre le nouveau système d’assurance-chômage. « Les chauffeurs routiers bloquent les dépôts de carburants. Nous, le seul moyen, c’est d’annuler les spectacles ».

Invité intermittents

Les intermittents précisent qu’ils ne souhaitent pas l’annulation des festivals. « Il n’y a rien de pire pour nous , explique un Perpignanais. Toute l’année nous nous battons pour que les spectacles se déroulent sans accroc. Pour nous, c’est comme se tirer une balle dans le pied ».

intermittent / spectacle

Les intermittents affirment avoir le soutien de la plupart des organisateurs de festivals. Pour l’instant, le gouvernement reste inflexible. Il annonce qu'il ne reviendra pas sur l'accord d'assurance-chômage, tout en se disant prêt à remettre à plat le système de l'intermittence.

Ce qui pourrait changer pour les intermittents - Aucun(e)
Ce qui pourrait changer pour les intermittents
A lire aussi : > Plusieurs festivals menacés par le mouvement des intermittents dans le sud

Partager sur :